Dimanche 28 août 2016 | Dernière mise à jour 15:47

Restauration rapide KFC doit verser des millions pour un sandwich infecté

Kentucky Fried Chicken a été condamné à verser plusieurs millions de francs à une adolescente. Elle était devenue grièvement handicapée après avoir mangé un sandwich infecté.

Une enseigne KFC.

Une enseigne KFC. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La justice australienne a condamné vendredi Kentucky Fried Chicken (KFC) à verser 8 millions de dollars australiens (7,5 millions de francs) à une adolescente, devenue grièvement handicapée après avoir mangé un sandwich au poulet infecté.

L'affaire remonte à octobre 2005

Agée à l'époque de sept ans, la victime avait mangé le sandwich dans un restaurant de la chaîne de restauration rapide à Sydney. Elle avait ensuite été atteinte d'encéphalopathie à la salmonellose, qui a provoqué de sérieux handicaps cognitifs, du langage et de la motricité.

La famille de la jeune victime s'est déclarée soulagée que la lutte soit terminée, a indiqué son avocat. «La famille a épuisé quasiment tous ses moyens financiers pour faire face aux très sérieux handicaps, mentaux et physiques» de l'enfant, a-t-il indiqué.

Appel de KFC

«La compensation décidée (par la justice) est nécessaire. Or, KFC s'est montré jusqu'à présent déterminé à ce que la victime ne perçoive pas un centime», a ajouté le défenseur. Le groupe KFC a déjà annoncé qu'il ferait appel.

Lors du procès, le juge avait indiqué que les morceaux de poulet dans le sandwich avaient été contaminés en raison de «la négligence» de «un ou plusieurs employés de KFC», qui n'(avaient) pas suivi les règles de préparation de ces plats. (ats/nxp)

(Créé: 27.04.2012, 12h21)

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.