ACCUEIL 26.7.2014 Mis à jour à 07h00

Le CICR évacue ses expatriés de Damas

Syrie

Le CICR a replié vendredi une partie de ses expatriés de Damas à Beyrouth pour des raisons de sécurité, a affirmé un porte-parole de l'organisation à Genève.

Mis à jour le 27.07.2012 3 Commentaires
Le CICR va maintenir une équipe de 50 personnes à Damas, dont 11 expatriés.

Le CICR va maintenir une équipe de 50 personnes à Damas, dont 11 expatriés.
Image: SARC

Articles en relation

«Nous replions temporairement une partie de notre équipe d'expatriés de Damas à Beyrouth en raison de la détérioration des conditions de sécurité à Damas et dans d'autres régions en Syrie. Ils reviendront à Damas dès que la situation le permettra», a affirmé à l'ats le porte-parole du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) Hicham Hassan.

Il a ajouté que le CICR maintient une équipe de 50 personnes à Damas, dont 11 expatriés. Cette équipe va continuer de travailler, avec le soutien de la délégation de Beyrouth, et en coopération avec le Croissant-Rouge syrien.

Aide aux déplacés à Damas

Le CICR n'est pas présent en Syrie en dehors de la capitale, a indiqué le porte-parole. Seul le Croissant-Rouge syrien est présent dans la région d'Alep, où l'on craint une escalade des combats.

«Nous nous concentrons sur le soutien des personnes déplacées à Damas», a affirmé Hicham Hassan, interrogé sur l'envoi éventuel d'une équipe à Alep. (ats/Newsnet)

Créé: 27.07.2012, 14h00

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

3 Commentaires

georgette rochat

27.07.2012, 16:13 Heures
Signaler un abus

eh bien c est le moment. quand on est impuissant face a la violance, pour quoi le CICR prendrait des risques? ils ne peuvent pas faire leur travail. Répondre


Melissa Bruni

27.07.2012, 19:07 Heures
Signaler un abus

Dans une guerre civile et de rue en plus avec des furieux des 2 côtés je vois pas trop comment on pourrait assurer leur sécurité et pourtant on aurait bien besoin d'eux sur le terrain mais les civils tout le monde s'en fout en Syrie. Répondre



Sondage

La série noire aérienne actuelle accroît-elle votre peur de prendre l'avion?





Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne