ACCUEIL 22.10.2014 Mis à jour à 07h39

Un robot sous-marin à la recherche du Boeing 777

Vol MH370

Un robot sous-marin australien va partir à la recherche du Boeing 777 dans la zone de recherches où une nappe de carburant à été détectée.

Mis à jour le 14.04.2014 8 Commentaires

1/114 Les recherches du vol MH370 ont repris dans le sud de l'océan Indien (lundi 6 octobre 2014)
Image: Keystone

   

Galerie photo

Boeing disparu: la chronologie des événements

Boeing disparu: la chronologie des événements
Le vol MH370 de Malaysia Airlines a disparu depuis 3 semaines. Retrouvez jour après jour le développement de l'enquête.

Articles en relation

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

L'Australie s'apprête à envoyer un robot sous-marin à la recherche de l'épave du Boeing 777 de Malaysia Airlines disparu le 8 mars dans le sud de l'océan Indien, a-t-elle indiqué lundi. Une nappe de carburant a été détectée dans la zone.

Le navire Ocean Shield va cesser les opérations de détection des signaux émis par les boîtes noires lundi «et va déployer le véhicule autonome sous-marin Bluefin-21 dès que possible», a déclaré le coordinateur des recherches Angus Houston, lors d'une conférence de presse.

L'épave repose semble-t-il au fond de l'océan Indien, à 1550 km environ au nord-ouest de la ville australienne de Perth. Les chercheurs ont pu établir cette position grâce à quatre signaux sonores reçus ces derniers jours qui, estiment-ils, émanent des boîtes noires de l'appareil.

«Malgré l'absence de nouvelles détections, les quatre signaux précédemment captés pris ensemble constituent la piste la plus prometteuse que nous ayons dans la recherche du MH370», a précisé Angus Houston.

Batteries mortes

Les batteries des boîtes noires ayant désormais dépassé leur durée de vie qui est en principe de 30 jours, les équipes de recherches comptent désormais sur le sonar et les caméras du Bluefin-21 pour détecter les enregistreurs de vol.

Malgré le repérage d'une nappe d'hydrocarbures dans la zone de recherche dimanche soir, Angus Houston s'est dit pessimiste sur la probabilité de retrouver des débris en train de flotter.

Le Boeing 777 (vol MH370) de la compagnie malaisienne a disparu le 8 mars peu après son décollage de Kuala Lumpur à destination de Pékin. Il avait à son bord 227 passagers et 12 membres d'équipage. (ats/afp/Newsnet)

Créé: 14.04.2014, 10h09

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

8 Commentaires

Vincent Saloria

14.04.2014, 08:32 Heures
Signaler un abus 53 Recommandation 11

Cette fois-ci faut arrêter les âneries, non seulement si l'avion est tombé ici il lui restait plus beaucoup de carburant, en plus de cela faut je vois pas comment une nappe aussi grande soit-elle puisse ne pas s'éparpiller en 1 mois et 8 jours. Répondre


Nathalie Dosseray

14.04.2014, 17:59 Heures
Signaler un abus 14 Recommandation 3

Pour moi rien n'est vrai ,ils s'enmèlent les pinceaux , il y a tellement eue des histoires que sa ne semble plus juste ,ils sont tellement sur qu'il soit tomber dans l océan indien que j'en suis sur qu'il n'est pas. ils sont toujours au point de départ,ils trainent les choses pourquoi avoir attendu que les boites noir ne fonctionnent plus pour faire descendre le robot,quel lenteurrrr Répondre



Sondage

Cinq ans ferme pour meurtre par négligence, la sentence qui frappe Oscar Pistorius vous semble...




Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne