Mercredi 28 septembre 2016 | Dernière mise à jour 06:47

Discussion

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

3 Commentaires

Depuis quand la diplomatie américaine s'embarrasse de détails de ce genre? Ils font ce qu'ils veulent où ils veulent et quand ils veulent, non mais! En tout cas c'est déjà plus crédible comme version qu'un non-voyant qui échappe à ses gardes en plein Beijing et qui se retrouve par hasard à l'Ambassade américaine.


J'ai rien contre la protection américaine des personnes injustement emprisonnées c'est leur communication et leurs mensonges qui me posent un problème. La précédente dépêche parlait d'un opposant qui avait pu s'évader.

1 Recommandation 0 Signaler un abus

Une fois de plis, vous écrivez sans savoir. L'avocat était assigné à résidence dans le Shandong, anciennement protectorat allemand par ailleurs, où il était surveillé par une bande de voyous et exfiltré par ses amis jusqu'à Pekin. La protection américaine est la seule qui lui garantisse son intégrité physique.

2 Recommandation 0 Signaler un abus


Retour à l'article
Publicité