ACCUEIL 28.6.2016 Mis à jour à 17h00

De l'eau radioactive s'échapperait d'un réservoir

FUKUSHIMA

De l'eau contaminée s'est peut-être écoulée dans le sol depuis un réservoir de stockage souterrain de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima, a indiqué Tepco.

Mis à jour le 05.04.2013 3 Commentaires
En mars dernier, le système de refroidissement s'était déjà arrêté brutalement. Image: Tepco/Keystone.

En mars dernier, le système de refroidissement s'était déjà arrêté brutalement. Image: Tepco/Keystone.

Articles en relation

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Le système de refroidissement du combustible usé a été interrompu pendant plusieurs heures vendredi après une panne.

Des éléments radioactifs ont été décelés dans de l'eau accumulée entre le sol autour de la cuve et la couche externe d'un revêtement imperméable recouvrant le fond du réservoir, a expliqué un porte-parole de l'opérateur Tepco. La cuve enterrée est recouverte de trois couches censées empêcher l'eau de s'infiltrer dans le sol.

Les incidents se multiplient ces dernières semaines à la centrale Fukushima Daiichi mise en péril par le séisme et le tsunami du 11 mars 2011.

Vendredi, Tepco avait rapporté une interruption du système de refroidissement de la piscine de désactivation du combustible nucléaire usé du réacteur 3, une avarie vraisemblablement provoquée par des travaux pour empêcher une récidive d'une grave panne d'électricité survenue les 18 et 19 mars.

Moyens provisoires

Un rat avait alors fait jonction entre deux connecteurs électriques et causé un court circuit dans les distributeurs de courant qui alimentent plusieurs systèmes de refroidissement.

Cette semaine, plusieurs autres incidents se sont produits, à cause notamment d'erreurs de manipulation d'équipements.

Beaucoup des moyens techniques provisoires mis en place sur le site pour éviter le pire lors de la phase aiguë de la crise sont encore en service et sont de fait très vulnérables.

La situation de la centrale de Fukushima est considérée comme stabilisée depuis décembre 2011, mais le site reste très fragile, notamment en cas de nouveau séisme et tsunami. (ats/nxp)

Créé: 05.04.2013, 21h17

3

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Publicité

3 Commentaires

Hubert Giot

05.04.2013, 21:47 Heures

ça fait 2 ans que de l'eau radioactive s'échappe de ce désastre ! Répondre


Nicole Martin

05.04.2013, 23:15 Heures

Ne craignez rien. Les experts du nucléaire ont tout prévu pour la sécurité des centrales ... sauf malheureusement les imprévus, tels que les erreurs humaines, les tsunamis, les météorites, les attaques terroristes, les tremblements de terre, les gestes suicidaires d'employés de centrales, les rats, etc.... Répondre



Sondage

Faire ses courses sans supermarché, cela vous tente?