ACCUEIL 24.4.2014 Mis à jour à 12h16

Paris soutient la formation rapide d'un gouvernement

Syrie

La France souhaite «la formation rapide d'un gouvernement provisoire représentatif de la diversité de la société syrienne», a déclaré Laurent Fabius.

Mis à jour le 21.07.2012
Laurent Fabius, au premier plan, aimerait la formation rapide d'un gouvernement provisoire en Syrie.

Laurent Fabius, au premier plan, aimerait la formation rapide d'un gouvernement provisoire en Syrie.
Image: AFP

Articles en relation

Partager & Commenter

Mots-clés

La France souhaite «la formation rapide d'un gouvernement provisoire représentatif de la diversité de la société syrienne», a déclaré samedi son chef de la diplomatie, Laurent Fabius. La rébellion aurait tenté une percée à la frontière avec la Jordanie.

«Quelles que soient ses manoeuvres, le régime de Bachar al-Assad est condamné par son propre peuple, qui fait preuve d'un grand courage. Le moment est venu de préparer la transition et le jour d'après», a précisé M. Fabius dans une déclaration officielle.

Le ministre français dit avoir «pris un certain nombre de contacts, notamment avec le secrétaire général de la Ligue arabe, ainsi qu'avec le premier ministre du Qatar». «Nous sommes d'accord pour considérer que l'heure est venue pour l'opposition de se mettre en ordre de marche pour prendre les commandes du pays», a-t-il dit.

La France est prête «à toute initiative, y compris la tenue à Paris d'une réunion ministérielle, en vue de consolider les efforts des pays arabes dans la construction de la Syrie de demain», a ajouté M. Fabius. «Nous chercherons, par ailleurs, à apporter, avec l'UE, l'aide et le soutien nécessaires aux réfugiés de plus en plus nombreux, en lien avec les pays voisins», a-t-il conclu.

Le ministre français abordera la question lundi à Bruxelles avec ses partenaires de l'UE.

A la frontière jordanienne

Sur le terrain, les rebelles de l'armée syrienne libre auraient tenté samedi de prendre le contrôle de Nassib, un poste-frontière avec la Jordanie. Mais ils auraient été repoussés par les troupes gouvernementales, a indiqué à l'AFP un haut responsable de la sécurité jordanien.

Ce poste-frontière relie Deraa, haut lieu de la contestation dans le sud de la Syrie, et la province jordanienne de Ramtha, qui accueille un grand nombre de réfugiés syriens. Au total, le royaume jordanien accueillerait présentement plus de 140'000 Syriens. (ATS/Newsnet)

Créé: 21.07.2012, 16h52

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Aucun commentaire pour le moment

Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne