Dimanche 25 septembre 2016 | Dernière mise à jour 02:06

Grande-Bretagne Aung Saun Suu Kyi s'est adressée au parlement

L'opposante birmane est devenue jeudi la deuxième femme, après la reine Elizabeth II, a s'adresser aux deux chambres du parlement britannique.

Mots-clés

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Aung Saun Suu Kyi a invité les députés à contribuer à la démocratisation de la Birmanie.

Agée de 67 ans, l'opposante a été ovationnée lors de son arrivée à Westminster Hall, où elle a été présentée comme «la conscience d'un pays et une héroïne de l'humanité». «Nous avons une occasion de remettre en place une véritable démocratie en Birmanie», a t-elle déclaré. «C'est une occasion que nous avons attendue pendant des décennies.»

«Si nous ne faisons pas bien les choses cette fois, il faudra peut-être plusieurs décennies avant qu'une telle occasion se représente.»

La junte militaire, qui gouvernait la Birmanie depuis 1962, a laissé la place en mars 2011 à un gouvernement civil, néanmoins dirigé par un ancien membre du régime militaire, le général Thein Sein, et dominé par l'armée.

Attendue à Paris

«Je demande à la Grande-Bretagne, l'une des plus vieilles démocraties représentatives, de réfléchir à ce qu'elle peut faire pour aider à mettre en place les institutions solides nécessaires à la construction d'une démocratie représentative en gestation», a dit Aung Saun Suu Kyi, qui a fait son entrée au parlement birman au début du mois de mai.

L'opposante, qui sera en France du 26 au 29 juin à l'invitation du président François Hollande, se livre à un voyage de 17 jours en Europe. Elle s'est rendue mercredi à Oxford, où elle avait fait ses études dans les années 1960, et où elle a rencontré ses deux fils, qui possèdent la nationalité britannique.

Après s'être rendue en Suisse, à Genève et Berne, Aung San Suu Kyi avait reçu samedi à Oslo le prix Nobel de la paix qui lui avait été décerné en 1991, alors qu'elle était placée en résidence surveillée dans son pays. L'opposante a passé au total 15 ans assignée à résidence, avant d'être libérée en 2010. (ats/nxp)

(Créé: 21.06.2012, 23h27)

Sondage

Que pensez-vous des places de cinéma numérotées comme au théâtre?





Sondage

Pensez-vous qu'Hillary Clinton soit encore en mesure de battre Donald Trump?




Sondage

Vous sentez-vous floué par les mesures eurocompatibles du Conseil national sur l'immigration?




Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.