Samedi 24 septembre 2016 | Dernière mise à jour 23:32

Discussion

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

1 Commentaire

En fait, il n'y a pas besoin de se mettre à plusieurs pour emporter sous l'eau un objet pesant plusieurs dizaines de kilos : il suffit de se munir d'un "parachute", c'est à dire d'un dispositif ressemblant à un gros ballon, rempli d'air comprimé, et stabilisé à la profondeur voulue ; on peut ainsi discrètement décrocher la cloche, l'emmener sous l'eau, et en ressortir bien plus loin.



Retour à l'article
Publicité