ACCUEIL 29.6.2016 Mis à jour à 16h01

Cote de popularité de la CDU au plus bas

Allemagne

Jamais depuis juillet 2002, l'alliance conservatrice CDU-CSU de la chancelière Angela Merkel n'avait été si peu populaire.

Mis à jour le 31.01.2016 16 Commentaires

Articles en relation

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

La cote de popularité de l'alliance conservatrice CDU-CSU de la chancelière allemande Angela Merkel est tombée au plus bas depuis juillet 2002 en raison de l'opposition à sa politique migratoire libérale, selon un sondage qui met dimanche en évidence une poussée de populisme de droite.

D'après le sondage publié par le quotidien Bild am Sonntag, la CDU de Mme Merkel et son petit partenaire de la CSU n'atteignent plus que 34% d'opinions favorables, en baisse de deux points.

Le Parti social démocrate -- qui participe à la grande coalition gauche-droite au pouvoir -- recule d'un point à 24%, d'après ce sondage réalisé du 21 au 27 janvier auprès de 1.638 personnes.

Mais le parti populiste AfD, qui a suscité un tollé samedi en suggérant que la police fasse «au besoin» usage d'armes à feu pour empêcher les migrants d'entrer en Allemagne, atteint un record à 12%, en hausse de deux points par rapport à un précédent sondage publié dimanche dernier.

«Nous avons besoin de contrôles efficaces afin qu'il n'y ait plus autant de demandeurs d'asile non enregistrés qui entrent par l'Autriche», a dit la présidente du parti, Frauke Petry, au journal régional Mannheimer Morgen samedi. «Au besoin», a-t-elle ajouté, les forces de police à la frontière «devraient pouvoir faire usage de leur arme à feu, c'est inscrit dans la loi».

Créé sur une plate-forme anti-euro en pleine crise de la dette, le parti AfD, «Alternative pour l'Allemagne», a depuis réorienté son message vers le refus de l'immigration.

L'Allemagne, qui a vu arriver 1,1 million de demandeurs d'asile en 2015, connait une montée des inquiétudes sur sa capacité à absorber ce flux migratoire massif.

Mme Merkel, au pouvoir depuis dix ans, est sous pression d'une partie de la population qui lui reproche sa politique d'accueil très libérale des migrants, et encore plus depuis la série d'agressions sexuelles dans la nuit du Nouvel An à Cologne attribuées par la police à des hommes originaires du Maghreb et d'autres régions du monde arabe.

Cette tendance est de mauvais augure avant trois scrutins parlementaires régionaux le 13 mars, lors desquels une montée spectaculaire des populistes antimigrants de l'AfD est attendue.

La ligne de Mme Merkel est de moins en moins bien acceptée dans son pays : 40% des Allemands, selon un sondage du magazine Focus de vendredi, estimaient qu'elle devait quitter ses fonctions en raison de sa politique d'ouverture aux réfugiés, même si elle a récemment annoncé une série de restrictions à l'immigration.

hmn/pt/at

(afp/nxp)

Créé: 31.01.2016, 12h34

16

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Publicité

16 Commentaires

Debrab Chris

31.01.2016, 12:39 Heures

Selon le principe imparable : action, réaction. Répondre


Kohler André

31.01.2016, 12:37 Heures

La bêtise la détruit . Répondre



Sondage

Préférez-vous le pain artisanal ou celui des grandes surfaces?




Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons