ACCUEIL 2.9.2014 Mis à jour à 15h56

Des rescapés du séisme invités à regagner leur domicile

Italie

Les autorités italiennes ont invité mercredi les rescapés dont les maisons n'ont pas été endommagées par le séisme, qui a fait six morts dans le nord-est du pays tôt dimanche matin, à rentrer chez eux.

Mis à jour le 23.05.2012
«Qui peut doit rentrer chez lui», a déclaré Arturo Gherardi, chef de la protection civile de Finale Emilia.

«Qui peut doit rentrer chez lui», a déclaré Arturo Gherardi, chef de la protection civile de Finale Emilia.
Image: AFP

Articles en relation

Galerie Photos

Angoisse et douleur des rescapés du séisme en Italie

Angoisse et douleur des rescapés du séisme en Italie
Première nuit dehors interrompue par 24 nouvelles répliques pour les rescapés du séisme de Ferrare, qui ont découvert lundi matin l'étendue des dégâts.

Partager & Commenter

«Il y a environ 2000 personnes dans nos campements. Outre les personnes qui dorment dans les tentes, il y a celles aussi qui dorment dans les voitures, près de leurs maisons. Qui peut doit rentrer chez lui», a déclaré Arturo Gherardi, chef de la protection civile de Finale Emilia, lieu de l'épicentre du séisme.

Les contrôles des habitations se poursuivent et la population sera informée dans la journée avec des voitures équipées de haut- parleurs qui circuleront dans les rues de la bourgade, a-t-il ajouté.

Plusieurs entreprises et bars de Finale Emilia ont par ailleurs repris leurs activités mercredi, selon le maire de la ville, Fernando Ferioli.

Poursuite des répliques

Le chef de la protection civile de toute la région Emilie-Romagne, Demetrio Egidi, a précisé pour sa part que ses services aidaient désormais près de 6000 personnes, soulignant les difficultés créées par la poursuite des répliques du tremblement de terre.

«Les secousses provoquent un malaise et de l'anxiété. Ceux qui venaient à peine de retourner dans leurs maisons en repartent de nouveau par peur», a-t-il dit. Une dizaine de secousses au total ont été enregistrées pendant la nuit et dans la matinée, dont une de magnitude 3,7.

Demetrio Egidi a ajouté que les inspections concernant la stabilité des immeubles se poursuivront pendant encore 15 à 20 jours, précisant que «2500 contrôles ont déjà été effectués par les pompiers et nos techniciens spécialisés».

Le gouvernement italien a proclamé mardi l'état de catastrophe naturelle pour les zones touchées par le séisme. Il a affecté 50 millions d'euros dans un premier temps aux opérations d'aide et d'assistance dans cette région. (ats/afp/Newsnet)

Créé: 23.05.2012, 14h10

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Aucun commentaire pour le moment