Mardi 28 mars 2017 | Dernière mise à jour 13:33

Affaire du Carlton Enquête ouverte pour «viol en réunion» impliquant DSK

Une enquête préliminaire a été ouverte pour «viol en réunion» après les témoignages de deux prostituées qui ont participé à une partie fine à Washington, en présence de Dominique Strauss-Kahn.

L'enquête fait suite aux témoignages de deux prostituées belges ayant participé à un séjour à Washington en décembre 2010 en compagnie de Dominique Strauss-Kahn, et de plusieurs de ses amis.

L'enquête fait suite aux témoignages de deux prostituées belges ayant participé à un séjour à Washington en décembre 2010 en compagnie de Dominique Strauss-Kahn, et de plusieurs de ses amis. Image: ARCHIVES/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le parquet de Lille a annoncé lundi l'ouverture d'une enquête préliminaire sur des faits qui pourraient être qualifiés de «viol en réunion» dans l'affaire dite du Carlton impliquant Dominique Strauss Kahn, l'ancien directeur général du Fonds monétaire international.

L'enquête fait suite aux témoignages de deux prostituées belges ayant participé à un séjour à Washington en décembre 2010 en compagnie de Dominique Strauss-Kahn, et de plusieurs de ses amis, les chefs d'entreprises Fabrice Paszkowski et David Roquet, ainsi que le commissaire de police Jean-Christophe Lagarde.

Ces témoignages avaient été recueillis par les policiers belges en décembre dernier, dans le cadre d'un accord avec la justice française. L'une d'entre elles - qui n'a toutefois pas porté plainte - indique y avoir subi lors d'une soirée le 16 décembre 2010 certains actes sexuels de manière non consentie.

Dominique Strauss-Kahn est déjà mis en examen pour «proxénétisme aggravé en bande organisée», des faits passibles de 20 ans de réclusion criminelle après un éventuel procès en cour d'assises. Le viol est aussi un crime passible de 20 ans de réclusion en cour d'assises. (ats/nxp)

Créé: 21.05.2012, 11h11


Sondage

Vols en baisse mais violence en hausse: vous sentez-vous en sécurité en Suisse?




Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.