ACCUEIL 25.7.2014 Mis à jour à 13h06

Enregistrements de Merah sur TF1: la justice enquête

Information judiciaire

Le parquet de Paris a ouvert mercredi une information judiciaire contre X, notamment pour «violation du secret de l'instruction», après la diffusion par TF1 d'enregistrements audio entre le tueur de Toulouse et les policiers.

Mis à jour le 11.07.2012
L'affaire Merah est loin d'être terminée, surtout après la diffusion d'enregistrement, dimanche sur TF1.

L'affaire Merah est loin d'être terminée, surtout après la diffusion d'enregistrement, dimanche sur TF1.
Image: Keystone

Articles en relation

Galerie Photos

En images, le siège puis la mort de Mohamed Merah

En images, le siège puis la mort de Mohamed Merah
Après plus de 32 heures de siège, l'auteur présumé des tueries de Montauban et Toulouse est mort lors d'un assaut donné par les policiers.

Partager & Commenter

Mots-clés

La justice française a ouvert mercredi une enquête judiciaire pour «violation du secret de l'instruction», après la diffusion dimanche par la chaîne de télévision TF1 d'enregistrements audio du jihadiste Mohamed Merah et des policiers qui l'assiégeaient. L'enquête porte également sur les qualifications de «violation du secret professionnel» et recel.

L'enquête visera à établir comment les journalistes de TF1 ont obtenu ces enregistrements conservés sous scellés par la police. Le parquet de Paris avait d'abord ouvert une enquête préliminaire juste après la diffusion de ces enregistrements. L'ouverture d'une enquête judiciaire permet la désignation d'un juge d'instruction.

L'Inspection générale de la police nationale (IGPN), la «police des polices» chargée de l'enquête, avait tenté sans succès lundi de récupérer auprès de la société de production Éléphant et Cie les enregistrements dans le cadre d'une demande de remise volontaire. La société avait refusé de les lui donner.

Folie meurtrière

La diffusion des extraits de discussions entre Mohamed Merah et la police qui l'assiégeait a suscité la colère des familles des victimes. La chaîne avait mis en avant son devoir d'informer et s'était défendue de tout sensationnalisme.

Dans ces enregistrements, Mohamed Merah affirme être prêt à poursuivre sa folie meurtrière, assure être en liens avec Al-Qaïda et le grand banditisme, parle de ses voyages en Afghanistan et au Pakistan et explique comment il a trompé la vigilance des services de renseignements qui le surveillaient.

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a adressé mardi une «mise en garde» à TF1 pour avoir diffusé ces enregistrements.

Mohamed Merah, un Franco-Algérien de 23 ans, a assassiné entre le 11 et le 19 mars dans le sud-ouest de la France trois militaires, ainsi que quatre personnes de confession juive, dont trois enfants. (afp/Newsnet)

Créé: 11.07.2012, 12h53

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Aucun commentaire pour le moment

Sondage

La série noire aérienne actuelle accroît-elle votre peur de prendre l'avion?