ACCUEIL 30.10.2014 Mis à jour à 17h32

François Hollande a dépensé 21 millions d'euros

Campagne présidentielle

Lors des élections françaises qui se sont jouées sur fond d'austérité, le président socialiste est celui qui a le plus investi pour se faire élire.

Mis à jour le 31.07.2012 15 Commentaires

1/30 François Hollande arrive aux Jardins des Tuileries.
Image: AFP

   

Galerie Photos

En images, la carrière politique de François Hollande

En images, la carrière politique de François Hollande
De député de Corrèze jusqu'au duel avec Nicolas Sarkozy pour la présidentielle de 2012, retour sur le parcours du candidat socialiste.

Articles en relation

Partager & Commenter

François Hollande est celui des dix candidats à la présidentielle française qui a le plus dépensé. Plus de 21 millions d’euros ont été déboursés pour la campagne du socialiste, selon ses comptes de campagne publiés mardi par le Journal officiel.

Des voix qui coûtent

Selon ces chiffres déposés auprès de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques, le nouveau président socialiste français a dépensé 21’769'895 euros, coiffant de peu l’ex-chef d’État de droite Nicolas Sarkozy, comptable de 21’339'664 euros.

Avec moins d’un million d’euros, les deux candidats les moins dépensiers ont été Philippe Poutou, candidat d’extrême gauche (824’097 euros), et Jacques Cheminade (498’674), qui s’est défini comme «gaulliste de gauche». Au premier tour, ces deux candidats avaient récolté respectivement 1,15% et 0,25% des voix.

Remboursement

Saisie des comptes de campagne, la Commission nationale va désormais fixer le montant du remboursement des dépenses des candidats puisqu’une partie de leurs frais est prise en charge par l’État en fonction de leurs résultats.

Le plafond de dépenses pour le premier tour est de 16,851 millions d’euros remboursables au maximum à 47,5%, soit 8,004 millions d’euros. Toutefois les candidats qui ont eu moins de 5% des suffrages exprimés reçoivent un remboursement maximal de 4,75% du plafond, soit 800’000 euros.

Au second tour, le plafond est de 22,509 millions d’euros remboursables au maximum à 47,5%, soit 10,692 millions d’euros. (ats/afp/Newsnet)

Créé: 31.07.2012, 15h20

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

15 Commentaires

Fritz Moser

31.07.2012, 15:25 Heures
Signaler un abus 22 Recommandation 0

Avec ces 21 mio il aurait pu "soulager" les pauvres de France, soit un plan social. Mais ça présente mieux en prônant haut et fort SA baisse de salaire. Evident que ça fait mieux ... Répondre


Jean-François Chappuis

31.07.2012, 16:54 Heures
Signaler un abus 19 Recommandation 0

Il est intéressant de constater que le Président normal, est celui qui a le plus investi pour être élu. Que 22 millions d'euros, une paille en ces périodes d'austérité! Plus que le Nicolas Sarkozy qu'il accusait de tous les maux! Lorsque l'on est Châtelain et avec une compagne fille de grands banquiers, les choses sont beaucoup plus simples pour trouver des fonds! Il ne faut juste ouvrir le coffre Répondre



Super héros, Louis Vuitton, fleuri, à poids... Les meilleurs du web!