ACCUEIL 23.7.2014 Mis à jour à 07h33

François Hollande est toujours en tête des sondages

Présidentielle française

Le socialiste continue de creuser l’écart avec Nicolas Sarkozy dans les intentions de vote pour le premier tour de l’élection présidentielle française.

Mis à jour le 20.04.2012 3 Commentaires
François Hollande gagne un demi-point, à 30% des intentions de vote, contre 26,5% à Sarkozy, qui recule d'un point.

François Hollande gagne un demi-point, à 30% des intentions de vote, contre 26,5% à Sarkozy, qui recule d'un point.
Image: Reuters

Articles en relation

Partager & Commenter

Un sondage BVA le crédite de 30%, devant le président sortant (26,5%). Selon une enquête CSA, le socialiste recueillerait 28% contre 25% pour Nicolas Sarkozy.

Selon l’enquête BVA pour «Le Parisien-Aujourd’hui en France» à paraître vendredi, François Hollande gagne un demi-point, à 30% des intentions de vote. Avec 26,5%, le président sortant, l’UMP Nicolas Sarkozy, perd un point. Au second tour, le député de Corrèze continue de bénéficier d’une confortable avance sur Nicolas Sarkozy, avec 57% (+1 point) contre 43% (-1 point).

Concernant le premier tour, les deux favoris distancent toujours largement les autres candidats. Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de gauche, et Marine Le Pen, présidente du FN, qui se disputent la troisième place du scrutin, sont tous deux crédités de 14%.

Le leader du MoDem François Bayrou cède quant à lui deux points, à 10%, loin devant le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan (2%, +1 point), la verte Eva Joly (2%, stable) et Philippe Poutou, du Nouveau parti anticapitaliste, (1,5%, + 0,5 point).

Forte abstention

Toujours selon cette enquête, 24% des Français envisageraient de s’abstenir dimanche. Ce sondage a été réalisé par internet et par téléphone les 18 et 19 avril auprès d’un échantillon de 2161 personnes inscrites sur les listes électorales.

Un sondage CSA publié jeudi crédite pour sa part François Hollande de 28% des intentions de vote au premier tour, contre 25% pour le président sortant. Au second tour, le candidat socialiste est donné largement vainqueur, par 57% des voix (-1 par rapport à un précédent sondage CSA effectué les 16 et 17 avril) contre 43% (+1) pour M. Sarkozy.

Le Pen et Mélenchon dans un mouchoir

Derrière les deux hommes, les scores de Marine Le Pen et de Jean- Luc Mélenchon, tous deux donnés en léger recul, seraient dans un mouchoir de poche, avec 16% pour la première (-1) et 14,5% pour le deuxième (-0,5). En cinquième position, François Bayrou progresserait légèrement (+0,5), mais à 10,5% seulement.

Chez les autres candidats, Eva Joly est stable, à 2%, de même que Nicolas Dupont-Aignan (1,5%). Crédité de 1,5%, Philippe Poutou grignote un demi-point.

Par ailleurs, 38% des sondés, soit une proportion très importante à quelques jours du premier tour, déclarent pouvoir encore changer d’avis d’ici dimanche, ce pourcentage tombant toutefois à 23% pour le second tour. Ce sondage a été réalisé par téléphone les 18 et 19 avril auprès d’un échantillon de 1134 personnes âgées de 18 ans et plus. (afp/Newsnet)

Créé: 20.04.2012, 06h29

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

3 Commentaires

Gav roche

20.04.2012, 13:41 Heures
Signaler un abus 1 Recommandation 0

les sondages sur les résultats du second tour de la présidentielle 2012 sont plus fiables que les sondages du premier tour, pour une raison simple: le second tour sera un référendum pour ou contre Sarkozy, et, sur ce référendum, les anticipations des électeurs sont très tranchées et n’évoluent pas. Répondre


Pierre Catillon

20.04.2012, 19:03 Heures
Signaler un abus

Mais pourvu qu'il passe Ouin-Ouin, comme ça la france va devenir la nouvelle Grèce de l'Europe... Répondre