ACCUEIL 30.8.2014 Mis à jour à 14h03

Hollande choisit une Citroën DS5 hybride pour son investiture

Voiture

François Hollande a fait son choix: il aura une DS5 hybride de Citroën pour son investiture le 15 mai prochain.

Mis à jour le 09.05.2012 14 Commentaires
La DS5 de Citroën.

La DS5 de Citroën.
Image: AFP

Articles en relation

Partager & Commenter

[Alt-Text]

Le président élu François Hollande a choisi la DS5 hybride de Citroën comme véhicule pour son investiture à la présidence de la République le 15 mai.

«C'est un honneur et beaucoup de fierté d'avoir un président de la République qui retient l'une de nos voitures».

Le véhicule, de couleur «gris galéna» métallisé, est une berline routière à motorisation hybride électrique et diesel, d'une puissance de 200 chevaux et qui émet 99 grammes de C02 par kilomètre.

«Il s'agit d'un des fleurons de la marque», indique-t-on chez Citroën.

Toit ouvrant à venir

Le modèle à hayon est en cours de transformation pour le doter d'un toit ouvrant, contrairement à celui qui est commercialisé qui ne dispose pas de cette option.

La DS5 a été lancée fin novembre en France et en janvier dans d'autres pays européens. Elle est commercialisée cette année en Chine et y sera produite à partir de l'année prochaine. A ce jour, 10'000 véhicules ont été commandés, indique Citroën.

Elle est fabriquée à Sochaux, sur les terres électorales de Pierre Moscovici, le directeur de campagne du président élu.

Le porte-parole de l'usine PSA de Sochaux dans laquelle elle est fabriquée s'est félicité du choix de François Hollande. «Le personnel dans les ateliers a été très fier d'apprendre que le nouveau Président roulera dans un véhicule qu'il fabrique», a-t-il déclaré.

«Voiture premium à la française»

«La DS5 est le symbole de la voiture premium à la française», a-t-il ajouté en relevant que le type de motorisation choisi, l'hybride-diesel, fait partie de ceux sur lesquels PSA fonde son développement futur.

La DS5, qui sort en série des chaînes de Sochaux depuis l'automne dernier, est la première Citroën produite en un siècle d'existence par l'usine-berceau de la marque Peugeot.

Alors candidat à la primaire socialiste, François Hollande s'était installé au volant de l'un de ses tout premiers exemplaires lors d'une visite dans l'usine, a rappelé le porte-parole de l'usine.

Ce n'est pas la première fois qu'une Citroën est choisie par un président de la République en France. Les liens privilégiés entre la marque aux chevrons et l'Elysée remontent aux années 50 avec la «Traction Avant» de René Coty et surtout la fameuse DS décapotable chère au général De Gaulle. (afp/Newsnet)

Créé: 09.05.2012, 18h44

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

14 Commentaires

Lino Viola

09.05.2012, 19:17 Heures
Signaler un abus 7 Recommandation 0

Une DS5 hybride à la place des limousines gourmandes du passé, la bonne impression de ce nouveau président se confirme. Et il baisse son salaire et celui des ses ministres de 30%. Répondre


langue de bois

09.05.2012, 19:28 Heures
Signaler un abus 2 Recommandation 0

C EST FOU Citroen comme il sont large avec les hautes personalités, plus que quand c est des fideles clients qui PAYENT EUX........... je n acheterai plus de caisses francaises, tout du toc............ à bon entendeur Répondre



Sondage

La Suisse doit-elle soutenir la candidature de Sepp Blatter à la présidence de la FIFA?



Sondage

Certaines compagnies aériennes continuent à sillonner le ciel de pays en guerre, est-ce raisonnable?