ACCUEIL 24.4.2014 Mis à jour à 17h35

L'avocat genevois de Liliane Bettencourt raconte

Financement illégal?

L'héritière de L'Oréal a-t-elle financé la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007 avec des fonds non déclarés? Avocat de la milliardaire à Genève, René Merkt a expliqué à la justice son rôle dans cette affaire.

Par Sandrine Perroud. Mis à jour le 10.04.2012 7 Commentaires
Liliane Bettencourt et son gestionnaire de fortune Patrice de Maistre en octobre 2010.

Liliane Bettencourt et son gestionnaire de fortune Patrice de Maistre en octobre 2010.
Image: AFP

Le Journal du Dimanche a révélé ce que René Merkt, avocat de la famille Bettencourt basé à Genève, a déclaré lors de son audition face à la justice française.

Le juge d'instruction bordelais chargé de l'affaire, Jean-Michel Gentil, s'est déplacé à Genève il y a un mois et demi afin de poursuivre son enquête sur la mystérieuse disparition de quatre millions d’euros entre 2007 et 2009. Un transfert de fonds entre la Suisse et la France pourrait en être à l’origine.

L'enjeu est de taille. Car deux questions restent en suspens. Liliane Bettencourt a-t-elle financé la première campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007 à l'aide de cet argent non déclaré? Et quel a été le rôle du gestionnaire de fortune Patrice de Maistre, actuellement en détention pour «abus de faiblesse et abus de biens sociaux»?

Dans ce contexte, les déclarations de Me René Merkt à la justice le 1er octobre 2010 puis le 14 février dernier à Genève peuvent être cruciales. Extraits du procès-verbal.

Un simple exécutant

En préambule, il rappelle que la gestion de la fortune des Bettencourt est pour lui une tradition familiale. Avant lui, son père avait déjà comme client Eugène Schueller, fondateur de L’Oréal. René Merkt avait ainsi jusqu'en 2009 la signature sur deux comptes suisses appartenant aux Bettencourt. Mais dans cette affaire trouble, il tient à se présenter comme un simple exécutant.

André Bettencourt – époux de Liliane décédé fin 2007 – était l’interlocuteur de l’avocat genevois jusqu’en 2004-2005. Après cette période, Liliane Bettencourt a, seule, convoqué un jour René Merkt afin de lui parler de l’achat en cours d’une île pour 18 millions de dollars, prévu avec des fonds non déclarés. Elle a indiqué qu’aucun membre de sa famille n’était intéressé à hériter de cette île. Selon René Merkt, Patrice de Maistre assurera désormais le rôle «d’agent de liaison» entre lui et Liliane Bettencourt.

Fonds «par compensation»

Vient ensuite la partie la plus intéressante de son témoignage. Une nouvelle et dernière rencontre a eu lieu le 14 décembre 2009 entre lui et la milliardaire. Liliane Bettencourt et son gestionnaire de fortune Patrice de Maistre lui ont alors annoncé qu’ils voulaient transférer les fonds suisses vers Singapour. Patrice de Maistre a également demandé de mettre à disposition de Liliane Bettencourt des fonds à Paris «par compensation».

Ces transferts vers la France auraient eu cours dès 2007, selon le juge Jean-Michel Gentil. Il s’agirait en tout de versements pour quatre millions d’euros en liquide. Une somme qui n’apparaît dans aucun livre de comptes de la famille.

Selon RTL, Liliane Bettencourt a touché ces fonds à son domicile à quatre reprises: le 5 février 2007, le 26 avril 2007, le 2 février 2008 et le 8 décembre 2008 pour un total de 2,8 millions.

Quatre millions tout compris

Trois autres remises de fonds, 1,2 million au total, se sont faites directement au siège de la société, selon la volonté de Patrice de Maistre. Ces trois versements, à chaque fois de 400 000 euros, sont intervenus les 18 et 27 novembre, ainsi que le 7 décembre 2009.

Ces dates ont leur importance. Deux d’entre elles correspondent à des rendez-vous entre Eric Woerth, alors trésorier de l'UMP et de la campagne de Nicolas Sarkozy, et Patrice de Maistre.

Dernier fait troublant: L'Express a révélé la semaine dernière la mention dans l'agenda de la milliardaire d'un rendez-vous entre Nicolas Sarkozy et son mari, le 24 février 2007. L’enquête doit donc déterminer si ces remises d'argent fiscalement non déclaré ont bel et bien eu lieu. (Newsnet)

Créé: 10.04.2012, 10h35

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

7 Commentaires

Michèle Herzog

10.04.2012, 11:33 Heures
Signaler un abus 4 Recommandation 0

Il me semble que la justice française est beaucoup plus efficace que notre justice concernant la compréhension et la recherche de la vérité dans les affaires financières. Qu'en pensez-vous ? Répondre