Mardi 30 août 2016 | Dernière mise à jour 19:07

France La ministre Christiane Taubira démissionne

La ministre de la Justice et garde des Sceaux quitte ses fonctions, annonce l'Elysée.

Christiane Taubira est en désaccord avec l'exécutif sur le projet de déchéance de nationalité des auteurs d'actes de terrorisme.

Christiane Taubira est en désaccord avec l'exécutif sur le projet de déchéance de nationalité des auteurs d'actes de terrorisme. Image: Archives/Reuters

Mots-clés

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La ministre française de la Justice Christiane Taubira a démissionné, a indiqué mercredi l'Elysée. La garde des Sceaux était depuis des semaines en désaccord sur la déchéance de nationalité. Pour la remplacer, le président François Hollande a nommé le socialiste Jean-Jacques Urvoas.

François Hollande et Christiane Taubira «ont convenu de la nécessité de mettre fin à ses fonctions au moment où le débat sur la révision constitutionnelle s'ouvre à l'Assemblée nationale, aujourd'hui, en Commission des Lois», explique l'Elysée dans un communiqué.

Christiane Taubira s'est exprimée sur Twitter peu après l'annonce de sa démission:

Christiane Taubira a répété récemment son opposition au projet, porté par le chef de l'Etat, de déchéance de la nationalité des personnes condamnées pour des actes terroristes.

«Le président de la République a exprimé à Christiane Taubira, sa reconnaissance pour son action. Elle aura mené avec conviction, détermination et talent la réforme de la Justice et joué un rôle majeur dans l'adoption du mariage pour tous», poursuit le communiqué.

Réactions

Le vice-président du Front national, Florian Philippot, s'est réjoui de son départ. «C'est une très bonne nouvelle. C'était la pire ministre de la Justice que la Ve République ait jamais connue», a-t-il dit sur RTL.

Marine Le Pen, présidente du Front national (FN), a estimé que cette démission était «un soulagement» et «une bonne nouvelle pour la France», l'ex-garde des Sceaux ayant mené «une action publique absolument désastreuse pour notre pays».

Trois nouveaux membres du Conseil constitutionnel doivent être nommés dans les prochaines semaines, un par le président de la République, un par le président du Sénat et un par le président de l'Assemblée nationale. Le nom de Christiane Taubira a été cité parmi les prétendants. (ATS/nxp)

(Créé: 27.01.2016, 09h20)

Sondage

Indiquer la présence d'un radar sur les réseaux sociaux est-il acceptable?




Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.