ACCUEIL 1.11.2014 Mis à jour à 09h40

Le bouclier fiscal a coûté 735 millions

Impôts

Le «bouclier fiscal», mesure emblématique du quinquennat de Nicolas Sarkozy a coûté 735 millions d’euros (883 millions de francs) à la France en 2011, révèle Le Parisien/Aujourd’hui en France dans son édition de mardi.

Mis à jour le 26.06.2012 6 Commentaires
Le bouclier fiscal est une mesure phare du quinquennat de Nicolas Sarkozy.

Le bouclier fiscal est une mesure phare du quinquennat de Nicolas Sarkozy.
Image: Reuters

Articles en relation

Partager & Commenter

Mots-clés

«Le bouclier fiscal, qui consiste à limiter à 50% de ses revenus le montant des impôts d’un contribuable, a coûté 735 M (883 millions de francs suisses) à l’Etat l’an dernier.

«C’est presque 100 de plus que l’année précédente. C’est surtout plus que ce qui était prévu dans le budget», indique mardi le quotidien français Le Parisien/Aujourd’hui en France qui s’est procuré une note signée du directeur général des finances publiques, Philippe Parini.

«Cette note met également en avant une augmentation sensible du nombre de bénéficiaires très fortunés», ajoute le journal.

«Ce document de 21 pages, précise que 13'034 contribuables ont bénéficié du bouclier fiscal en 2011. Ce chiffre est largement inférieur à celui de 2010 (16'223). Pour autant le coût pour l’Etat n’a pas diminué. Bien au contraire. D’une année sur l’autre, il est en hausse de 100 M», poursuit le quotidien.

Plus de foyers fortunés

«L’augmentation du nombre des foyers les plus fortunés explique la forte hausse du montant total des restitutions et du montant moyen restitué au titre de 2011: 735 M; pour un montant moyen de 56'400 contre 636 M pour un montant moyen de 39'230 l’année précédente», détaille la fameuse note qui souligne: «Il s’agit des montants les plus élevés constaté depuis la création du dispositif».

«Depuis son entrée en vigueur, le bouclier fiscal a représenté un coût de près de 3M pour le Trésor public», selon le chiffrage de la direction générale des finances publiques", précise Le Parisien/Aujourd’hui en France.

La suppression du «bouclier fiscal» a été votée en juillet 2011 en même temps que la réforme de l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF).

Pourtant, affirme le quotidien, «pour cette année et l’an prochain, les dernières restitutions se traduiront par une nouvelle dépense de 800 M;. ce sont 120 M; de plus que ce qui a été annoncé». (afp/Newsnet)

Créé: 26.06.2012, 08h37

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

6 Commentaires

Mort Derire

26.06.2012, 11:28 Heures
Signaler un abus 4 Recommandation 0

Ils sont où les commentaires acerbes contre la gauche qui gaspillerait les deniers publics? Ils sont où Répondre


jethro tull

26.06.2012, 14:02 Heures
Signaler un abus

Et après, les suisses passent pour des moutons qui ne comprennent rien devant ces mêmes français qui défendent Sarko.... Répondre



Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne