ACCUEIL 30.8.2014 Mis à jour à 20h04

Le ton antisarkoziste de l'investiture Hollande

Revue de presse française

Plusieurs quotidiens ont relevé mercredi dans leurs éditoriaux la tonalité très antisarkoziste de François Hollande pendant les différentes cérémonies de son investiture.

Mis à jour le 16.05.2012 146 Commentaires
François Hollande a balayé en quelques paroles le bilan du quinquennat de Nicolas Sarkozy.

François Hollande a balayé en quelques paroles le bilan du quinquennat de Nicolas Sarkozy.
Image: Keystone

Galerie Photos

Hollande vs Mitterrand

Hollande vs Mitterrand
En 2012, François Hollande est le second président socialiste de la Ve République, après François Mitterrand en 1981. Clichés de deux investitures très protocolaires.

Articles en relation

Partager & Commenter

Dans Le Figaro, Paul-Henri du Limbert souligne à cet égard que "la campagne de François Hollande fut marquée par l’antisarkozysme, son entrée en fonction aussi". "François Hollande entend bien être un président de gauche", remarque-t-il.

"La passation fut à l’image de l’entre-deux-tours : rude", note de son côté Paul Quinio, dans Libération. "C’est le bilan du quinquennat que François Hollande a balayé", écrit-il .

Dans La République du Centre, Jacques Camus revient sur cette journée: "il n’y eut, sur le perron de l’Élysée, nulle attention débordante à l’égard du couple Sarkozy". Il y eut ensuite "ce discours ciselé du nouveau Président, qui prit l’allure d’un impitoyable anti-portrait de Nicolas Sarkozy" poursuit Jacques Camus qui parle d’"inélégance superflue (qui) révèle sûrement une profonde inimitié".

Pour Le Républicain Lorrain, Philippe Waucampt juge aussi que dans son discours d’investiture "François Hollande ne s’est pas privé de souligner tout ce qui séparerait le ton de son quinquennat de celui ayant caractérisé le précédent".

A l'opposé de son prédécesseur

Ce que dans La Charente Libre, Ivan Drapeau confirme avoir lui aussi perçu: "François Hollande a encore hier clairement exposé la ligne de son quinquennat. A l’exact opposé de celle de son prédécesseur".

L’Est républicain, sous la plume de Philippe Marcacci, relève en outre que "François Hollande salua le travail de tous ses prédécesseurs mais se contenta de remercier du bout des doigts le dernier qu’il ne raccompagna même pas sur le perron".

Ce qui conduit Hervé Cannet (La Nouvelle République du Centre ouest) a affirmer que "si ses détracteurs en doutaient, la France sait depuis son débat gagné contre Nicolas Sarkozy, que François Hollande a un caractère bien trempé".

Pourtant, dans L’Humanité, Jean-Paul Piérot s’interroge: "la journée d’hier a-t-elle fourni des premiers signes que la rupture avec le sarkozysme ira au-delà des images et du comportement?". "Après cinq années d’une politique qui a enrichi les plus riches, fragilisé les familles les plus modestes et dégradé la France, une légitime impatience sociale s’est installée dans l’opinion et il n’est plus temps d’attendre avant d’engager des gestes forts", écrit-il encore. (afp/Newsnet)

Créé: 16.05.2012, 06h35

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

146 Commentaires

Gauche Droite

16.05.2012, 07:02 Heures
Signaler un abus 56 Recommandation 0

Je pense même que Hollande a été peu courtois hier, pas très digne d'un président.... De toute façon, tout est et sera la faute de Sarkozy durant les 5 prochaines années Répondre


Sarko je te vois

16.05.2012, 07:28 Heures
Signaler un abus 40 Recommandation 0

J'ai hâte de voir le bilan calamiteux (soit il le sera, soit il ne tiendra AUCUNE de ses promesses démagos) de M. Hollande dans 5ans. Répondre



Sondage

La Suisse doit-elle soutenir la candidature de Sepp Blatter à la présidence de la FIFA?



Sondage

Certaines compagnies aériennes continuent à sillonner le ciel de pays en guerre, est-ce raisonnable?