Jeudi 29 septembre 2016 | Dernière mise à jour 02:35

Revue de presse française Le ton antisarkoziste de l'investiture Hollande

Plusieurs quotidiens ont relevé mercredi dans leurs éditoriaux la tonalité très antisarkoziste de François Hollande pendant les différentes cérémonies de son investiture.

François Hollande a balayé en quelques paroles le bilan du quinquennat de Nicolas Sarkozy.

François Hollande a balayé en quelques paroles le bilan du quinquennat de Nicolas Sarkozy. Image: Keystone

Dossiers

Galerie Photos

Hollande vs Mitterrand

Hollande vs Mitterrand En 2012, François Hollande est le second président socialiste de la Ve République, après François Mitterrand en 1981. Clichés de deux investitures très protocolaires.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Dans Le Figaro, Paul-Henri du Limbert souligne à cet égard que "la campagne de François Hollande fut marquée par l’antisarkozysme, son entrée en fonction aussi". "François Hollande entend bien être un président de gauche", remarque-t-il.

"La passation fut à l’image de l’entre-deux-tours : rude", note de son côté Paul Quinio, dans Libération. "C’est le bilan du quinquennat que François Hollande a balayé", écrit-il .

Dans La République du Centre, Jacques Camus revient sur cette journée: "il n’y eut, sur le perron de l’Élysée, nulle attention débordante à l’égard du couple Sarkozy". Il y eut ensuite "ce discours ciselé du nouveau Président, qui prit l’allure d’un impitoyable anti-portrait de Nicolas Sarkozy" poursuit Jacques Camus qui parle d’"inélégance superflue (qui) révèle sûrement une profonde inimitié".

Pour Le Républicain Lorrain, Philippe Waucampt juge aussi que dans son discours d’investiture "François Hollande ne s’est pas privé de souligner tout ce qui séparerait le ton de son quinquennat de celui ayant caractérisé le précédent".

A l'opposé de son prédécesseur

Ce que dans La Charente Libre, Ivan Drapeau confirme avoir lui aussi perçu: "François Hollande a encore hier clairement exposé la ligne de son quinquennat. A l’exact opposé de celle de son prédécesseur".

L’Est républicain, sous la plume de Philippe Marcacci, relève en outre que "François Hollande salua le travail de tous ses prédécesseurs mais se contenta de remercier du bout des doigts le dernier qu’il ne raccompagna même pas sur le perron".

Ce qui conduit Hervé Cannet (La Nouvelle République du Centre ouest) a affirmer que "si ses détracteurs en doutaient, la France sait depuis son débat gagné contre Nicolas Sarkozy, que François Hollande a un caractère bien trempé".

Pourtant, dans L’Humanité, Jean-Paul Piérot s’interroge: "la journée d’hier a-t-elle fourni des premiers signes que la rupture avec le sarkozysme ira au-delà des images et du comportement?". "Après cinq années d’une politique qui a enrichi les plus riches, fragilisé les familles les plus modestes et dégradé la France, une légitime impatience sociale s’est installée dans l’opinion et il n’est plus temps d’attendre avant d’engager des gestes forts", écrit-il encore. (afp/nxp)

(Créé: 16.05.2012, 06h35)

Sondage

Le canton de Vaud a-t-il raison d'interdire la mendicité sur son territoire?




Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.