ACCUEIL 25.10.2014 Mis à jour à 01h59

Les anti-avortement tiennent un colloque contesté

France

Des militants internationaux sont venus partager leurs méthodes de lobbystes anti-avortement à Biarritz.

Mis à jour le 01.12.2012
Le

Le "colloque pour la vie" est organisé par l’Eglise catholique.

Articles en relation

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Financé à hauteur de 70'000 dollars par un mécène américain qui a souhaité garder l’anonymat, le colloque, à l’instigation du diocèse local, a réuni vendredi et samedi des intervenants racontant leurs campagnes aux Etats-Unis ou au Canada.

Ainsi le lobby américain "Forty days for life" a présenté sa méthode coup de poing : "prier pendant 40 jours 24 heures sur 24 à l’extérieur des centres de planning familial, des cliniques ou hôpitaux qui pratiquent l’avortement", pour dissuader les femmes de subir un avortement.

Shawn Carney, son fondateur, a revendiqué "6'740 bébés sauvés de l’avortement à la dernière minute, la fermeture de 25 centres pratiquant des avortements, et 75 démissions de personnes dans ces centres".

Une première en France

L’évêque de Bilbao, Mgr Mario Iceta, considéré comme un chef de file des personnes opposées à l’interruption de grossesse en Espagne, a incité les milieux pro-Vie "à être présents dans les structures internationales. Car beaucoup de lois s’inspirent des organismes internationaux".

Premier de ce type en France, selon un porte-parole, le colloque a généré un vif débat au Pays basque. Notamment en raison du profil ou des positions passées de certains orateurs, comme le prêtre-psychanalyste Tony Anatrella, qui assimila l’homosexualité à une "immaturité foncière de la sexualité humaine".

Autour du centre où a eu lieu le colloque, plus de 800 personnes ont manifesté samedi à l’appel d’un "Collectif pour les libertés de choix", regroupant des partis de gauche et des associations de défense de l’interruption volontaire de grossesse, de la contraception, du mariage pour tous. (afp/Newsnet)

Créé: 01.12.2012, 20h08

Sondage

Coincé dans un aéroport, comment comblez-vous l'attente d'un vol retardé?