ACCUEIL 26.12.2014 Mis à jour à 01h10

Murdoch se présente en victime d’une «dissimulation»

Scansdale des écoutes

Le magnat des médias s’est de nouveau dédouané dans le retentissant scandale des écoutes au tabloïd britannique News of the World. Il a accusé des personnes de son groupe de lui avoir caché le recours à cette pratique.

Mis à jour le 26.04.2012 1 Commentaire
L’homme d’affaires américain de 81 ans a plaidé non coupable.

L’homme d’affaires américain de 81 ans a plaidé non coupable.
Image: Reuters

Articles en relation

Partager & Commenter

Mots-clés

Rupert Murdoch était interrogé à Londres jeudi, pour la deuxième journée consécutive, par une commission indépendante sur les médias, mise en place par le gouvernement britannique à cause de l’affaire des écoutes téléphoniques au News of the World.

Après avoir été interrogé mercredi pendant quatre heures sur ses liens avec la classe politique - qu’il a minimisés -, Rupert Murdoch a été auditionné jeudi sur le scandale qui a provoqué la fermeture en juillet 2011 du News of the World, fleuron de son empire de presse au Royaume-Uni.

Non coupable

L’homme d’affaires américain de 81 ans a plaidé non coupable, se présentant comme la victime d’"une ou deux personnes" qui lui ont "dissimulé", à lui et aux autres hauts responsables de son groupe, le recours aux écoutes. "Il n’y a pas de doute dans mon esprit (...) que quelqu’un a pris la responsabilité d’une dissimulation, dont nous avons été victimes", a affirmé Rupert Murdoch.

"Je pense que tous les hauts responsables ont été (...) mal renseignés et tenus dans l’ignorance de ce qui se passait, et je tiens responsable une ou deux personnes que je ne nommerai pas car elles pourraient être arrêtées", a-t-il ajouté lors d’une audience publique.

Le News of the World est soupçonné par la police d’avoir fait écouter dans les années 2000 de nombreuses stars, membres de la famille royale et simples citoyens qui faisaient l’actualité, afin de décrocher des scoops.

Pas de noms cités

Sans livrer de nom, le magnat a cependant indiqué qu’au nombre des personnes auxquelles il pensait figurait "un ami de journaliste (...) et avocat intelligent (...). Cette personne empêchait les gens d’aller parler à Mme Brooks ou à James", a-t-il lâché.

Rebekah Brooks, ancienne rédactrice en chef du News of the World, a été emportée par le scandale des écoutes, contrainte de démissionner l’an dernier de son poste de directrice de News International, division britannique du groupe Murdoch. James Murdoch, fils du magnat, présidait News International jusqu’en février.

En essayant de se dédouaner jeudi, M. Murdoch a adopté une ligne de défense comparable à celle qu’il avait choisie en juillet, quand il avait comparu devant une commission parlementaire qui se penchait sur ce même scandale aux ramifications politique et policière tentaculaires.

Echec

Jeudi, il a reconnu avoir "échoué" à exiger plus tôt une enquête approfondie au News of the World, quand il est devenu évident que des écoutes étaient pratiquées. "Je suis vraiment désolé pour cela", a-t-il concédé, respectant une longue pause entre les questions qui lui étaient posées et ses réponses.

Un journaliste du News of the World et un détective privé avaient été condamnés à des peines de prison en 2007 dans cette affaire, mais l’ampleur du scandale n’a éclaté que lors de l’ouverture d’une nouvelle enquête policière en janvier 2011. Rupert Murdoch comparaissait jeudi pour la deuxième et dernière journée consécutive devant la commission Leveson.

L’audition de son fils James, mardi, s’est avérée très embarrassante pour le gouvernement de David Cameron, avec la révélation de courriers électroniques suggérant des liens très étroits entre le groupe Murdoch et le bureau du ministre des Médias.

Ces révélations ont fait une victime, un conseiller spécial du ministre des Médias Jeremy Hunt, qui a démissionné mercredi. Le leader de l’opposition travailliste, Ed Miliband, a estimé jeudi que cela "dépassait l’entendement" que M. Hunt soit toujours en fonction. (afp/Newsnet)

Créé: 26.04.2012, 15h08

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

1 Commentaire

Bernard Pivot

26.04.2012, 15:35 Heures
Signaler un abus

Scansdale de l'ortographe... Répondre



Sondage

Roger Federer et Stan Wawrinka vont-ils rester dans le top 5 en 2015?





Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons
Super héros, Louis Vuitton, fleuri, à poids... Les meilleurs du web!


Rubriques: Suisse · Monde · Sports · Faits divers · People · Loisirs · Société · Economie · Auto-Moto · High-Tech · Santé
Outils: Recherche · RSS · Mobile · Météo
Le Matin: Contacts · Publicité · Annonce · Services clients · Conditions générales · Cercle de lecteurs · Charte des commentaires · Impressum