ACCUEIL 31.7.2014 Mis à jour à 07h11

Nicolas Sarkozy serait encore très actif en coulisses

L'après-présidentielle

Officiellement, l'ex-président français se tient éloigné de la politique. Mais dans les faits, il passerait ses journées au téléphone avec ses partisans de l'UMP.

Par Christine Talos. Mis à jour le 02.07.2012
Sarkozy et son épouse Carla Bruni, sortant d'une rencontre avec l'opposante birmane Aung San Suu Kyi le 28 juin dernier.

Sarkozy et son épouse Carla Bruni, sortant d'une rencontre avec l'opposante birmane Aung San Suu Kyi le 28 juin dernier.
Image: AFP

Articles en relation

Partager & Commenter

Si l'on en croit le discours des proches de Nicolas Sarkozy, celui-ci serait à la retraite et suivrait de loin uniquement les événements de la politique quotidienne française. Il serait très en retrait et accorderait très peu d'importance à la vie politique, note un de ses collaborateurs dans le journal Le Monde. «Son attention se porte désormais sur les questions de société et les questions internationales», renchérit son ami le député européen Brice Hortefeux.

«Très en retrait»

Selon un autre proche, Sarkozy serait «serein, en forme et apaisé, presque soulagé». Un homme qui veut se laisser du temps pour réfléchir à son avenir, qui passe beaucoup de temps avec sa famille et ses amis.« Il est très en retrait par rapport à la vie politique, il y accorde très peu d'importance», renchérit un de ses collaborateurs. Il faut dire que l'ancien président avait confié à la presse fin janvier qu'on n'entendrait plus parler de lui s'il était battu à la présidentielle.

Voilà pour la version officielle. Une version corroborée par ses actes ces dernières semaines. Oui, il a été vu en compagnie de Carla Bruni à la projection d'un film de Bernard-Henri Lévy sur la guerre civile en Libye. Oui, il est parti en vacances au Maroc. Oui, il a emménagé dans ses bureaux pour y reprendre son métier d'avocat. Oui on le voit régulièrement faire son jogging. Oui, il ne parle plus aux journalistes. Pour l'instant.

Pendu au téléphone

Car dans les faits, la réalité serait tout autre. Depuis son retour du Maroc, Nicolas Sarkozy passerait en effet son temps au téléphone avec ses fidèles de l'UMP, recevrait les uns et les autres, aurait réconforté les perdants des législatives. A tous, il préciserait: «Je ne t'ai rien dit, hein? Tout cela reste entre nous. Tu ne m'as pas eu», dévoile Le Monde.

Nicolas Sarkozy, qui a siégé pour la première fois en juin au Conseil constitutionnel le 19 juin dernier en tant qu'ancien président de la République, a également prévenu qu'il n'entendait pas y faire de la figuration et qu'il serait très présent, selon le Journal du Dimanche.

Mais Nicolas Sarkozy ne s'est pas contenté de paroles. Il est aussi déjà passé à l'action. Selon Le Monde, il aurait ainsi appelé de nombreux élus, dont son fils Jean, pour déboulonner le président du Conseil général des Hauts-de-Seine, son fief, après la parution d'un livre au vitriol sur les moeurs politiques du département. Le putsch a échoué, mais Sarkozy aurait dit qu'il allait se venger.

Bataille pour la tête de l'UMP

L'ex-président suivrait aussi de près la constitution de «l'association nationale des amis de Nicolas Sarkozy», chargée de défendre son bilan et ses valeurs. Un groupe qui pourrait bien mettre la pression sur l'UMP où la bataille pour la présidence est lancée.

L'ancien premier ministre François Fillon a en effet déclaré sa candidature ce week-end. L'actuel secrétaire général de l'UMP Jean-François Coppé devrait également se lancer, tandis qu'Alain Juppé, ministre des Affaires étrangères, milite pour une direction collective dont il ferait partie, rappelle le site rtlinfo.be.

Bref: la guerre sera sans merci au sein de l'UMP en vue de la présidentielle de 2017. Selon les amis de l'ancien président de la République, celui-ci ne se mêlera pas au débat mais pèsera de toute son influence sur sa politique. Car depuis 2007, le grand parti de droite, dirigée par un secrétaire général, n'avait plus de président. Et le dernier en date était un certain Nicolas Sarkozy. (Newsnet)

Créé: 02.07.2012, 11h03

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Aucun commentaire pour le moment