Samedi 3 décembre 2016 | Dernière mise à jour 16:11

Présidentielle française Sarkozy juge le choix de Bayrou incohérent

Pour Nicolas Sarkozy, le choix de François Bayrou de voter François Hollande ne tient pas la route.

François Bayrou.

François Bayrou. Image: AFP

Dossiers

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le choix de François Bayrou d'appeler à voter François Hollande est incohérent puisque le dirigeant centriste se dit dans le même temps totalement opposé au programme économique du candidat socialiste, a déclaré vendredi Nicolas Sarkozy.

François Hollande a lui affirmé qu'il ne ferait pas d'alliance avec le centriste.

François Bayrou «a indiqué qu'après avoir bien réfléchi il avait voter pour François Hollande (et) il poursuit : 'qui conduira le pays à la faillite au mois de février'», a dit le président sortant. «François Bayrou en tire la conséquence qu'il faut voter pour le candidat qui dit le contraire de ce qu'il a proposé», a-t-il encore dit.

«C'est sa logique, on a du mal à y trouver une certaine cohérence», a-t-il ajouté.

François Bayrou a annoncé mercredi qu'il refusait de voter pour Nicolas Sarkozy en raison de la «course-poursuite» aux voix d'extrême droite qu'il mène avant le second tour de dimanche.

Avertissement lancé

Mais si François Hollande «en reste à la gauche classique et à son programme, je serai un opposant, dans une opposition vigilante et constructive», a-t-il également ajouté.

Nicolas Sarkozy a lui minimisé l'impact de cette décision personnelle, l'absence de soutien de François Bayrou en 2007 ne l'ayant pas «empêché d'emporter l'élection».

«C'est un choix, j'aurais préféré bien sûr qu'il fasse un autre, mais qu'est-ce que vous voulez? Que je l'accable?», a dit le président-candidat. «Je comprends qu'il y ait un peu d'amertume de la part d'un homme qui a perdu en un quinquennat la moitié de ses électeurs sans avoir à gouverner», a-t-il aussi dit.

Bayrou évoqué

De son côté, sur le centriste, le candidat socialiste, favori des sondages, a affirmé sur la radio RTL qu'«il n'y a pas d'alliance qui se prépare, il n'y a pas de tractations, il n'y pas de places qui soient échangées».

S'il est élu, François Bayrou se trouvera dans l'opposition, pense-t- il. «Il prépare sans doute au lendemain de l'élection présidentielle une attitude qui sera celle d'une critique et d'une exigence», a-t- il dit.

François Hollande a rendu hommage au centriste tout en précisant qu'il n'avait jamais négocié avec lui.

(ats/nxp)

(Créé: 04.05.2012, 14h07)

Sondage

Avec le retrait de François Hollande, la gauche peut-elle conserver la présidence de la France?



S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Choisissez vos newsletters

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.