ACCUEIL 24.4.2014 Mis à jour à 08h32

Valérie Trierweiler met Ségolène Royal en fâcheuse posture

PS français

La Première Dame a créé mardi la stupeur et placé en position délicate l'Elysée en adressant ses encouragements au dissident PS opposé à Ségolène Royal au second tour des législatives.

Par Christine Talos, avec les agences. Mis à jour le 12.06.2012 48 Commentaires

1/8 Valérie Trierweiler vs Ségolène Royal: quand la nouvelle compagne de François Hollande s'en prend à l'ancienne...
Image: AFP

   

L'UMP ironise

Plusieurs députés UMP n'ont pas manqué de se moquer de l'affaire entre Ségolène Royal et Valérie Trierweiler. Pour Eric Ciotti, des Alpes-Maritimes, «Le vaudeville entre à l’Elysée» et «Les socialistes ont au moins une vertu, ils nous font beaucoup rire!»

Pour Geoffroy Didier, conseiller régional UMP d’Ile-de-France, «la présidence de François Hollande tourne déjà au vinaigre. Ce matin, la présidence normale est définitivement morte. Désormais, c’est +Dallas+ à l’Elysée!».

Enfin le sénateur des Hauts-de-Seine Roger Karoutchi, s'interroge: «Où sommes-nous? Vaudeville? Théâtre de boulevard? Retour de la Cour avec intrigues? Que n’eut-on dit s’il s’était agi d’une Première Dame de droite qui était intervenue aussi directement dans les élections législatives, contre son président. Drôles de dames? Non, la série américaine semble largement surclassée par Règlement de compte à OK Corral. La présidence normale? Ca promet...»

Articles en relation

Partager & Commenter

Rien ne va plus pour Ségolène Royal. Depuis son échec à la présidentielle de 2007 face à Nicolas Sarkozy, c'est la dégringolade. L'automne dernier, elle connaissait déjà un échec cinglant lors des primaires socialistes. Elle avait terminé 4e lors du choix des candidats à la présidentielle, n'obtenant qu'un cinglant 7% des voix. Aujourd'hui, la voilà menacée jusque dans son fief de Poitou-Charentes.

En effet, la socialiste et ex-compagne du président de la République François Hollande est en fâcheuse posture depuis le premier tour des élections législatives du week-end dernier. Elle a obtenu 32% des voix au premier tour dans la 1ère circonscription de Charente-Maritime (La Rochelle-Ile de Ré), soit 3 petits points de plus que le dissident PS Olivier Falorni.

Soutien de Trierweiler au rival de Ségolène

Hic: les électeurs sarkozystes ont d'ores et déjà promis de voter pour Falorni au second tour. Et le dissident socialiste vient de recevoir un soutien de poids: celui de la Première Dame, Valérie Trierweiler. En effet, la compagne du président François Hollande a envoyé mardi sur twitter un message d’encouragement au dissident PS, souhaitant: «Courage à Olivier Falorni qui n’a pas démérité et qui se bat aux côtés des Rochelais depuis tant d’ années dans un engagement désintéressé.»

Une prise de position de Valérie Trierweiler à peine croyable au point que l’entourage de la première secrétaire du PS, Martine Aubry, était persuadé que le message était un faux. Mais après plus d’une demi-heure de mutisme, la Première Dame a confirmé l’authenticité de son message d’un laconique «oui».

Ségolène Royal n'a pas commenté les encouragements de Valérie Trierweiler à son rival. «Je n’ai pas de commentaire, je m’occupe des Rochelais, des électeurs de cette circonscription», a t-elle déclaré.

Hollande soutient lui Ségolène

Une chose est sûre: le soutien de la Première Dame tranche avec la position de l'Elysée et du siège du PS, où c'est le branle-bas de combat pour sauver Ségolène Royal. Officiellement, on se montre optimiste: «Je pense qu'elle va gagner», estime Christophe Borgel, secrétaire national du PS aux élections, sur le site du Monde.fr. «Je ne suis pas sûr que l'électorat de droite aille mécaniquement vers Olivier Falorni.» D'autres se montrent en revanche bien plus pessimistes. «Ségolène est totalement grillée», assure un membre de la direction du parti sous couvert d'anonymat.

Du coup, toutes les têtes du parti s'affichent en rangs serrés derrière la présidente de Poitou Charentes. A commencer par François Hollande lui-même. Le président, et ex-compagnon de la socialiste avec qui il a eu 4 enfants, a multiplié les signes de son soutien mardi. Dans un document divulgué mardi, il souligne: «Ségolène Royal est l’unique candidate de la majorité présidentielle qui peut se prévaloir de mon soutien et de mon appui».

Soutien de Martine Aubry

Ségolène Royal peut aussi compter sur Martine Aubry, première secrétaire du PS qui est venue en personne à la Rochelle mardi. «Il s'agit de soutenir Ségolène Royal dans une circonscription où elle est arrivée en tête et où la règle habituelle, réitérée et que tout le monde applique, est que le candidat de gauche arrivé en seconde position se désiste pour celle ou celui arrivé en tête», a précisé Martine Aubry.

«Et en l'occurrence, ce n'est pas n'importe quelle candidate puisque c'est la présidente de Poitou-Charentes et notre ancienne candidate à la présidentielle. Qui plus est, il paraît invraisemblable qu'un candidat de gauche fasse battre Ségolène Royal avec les voix de la droite», a encore ajouté Martine Aubry. «La seule chose qui nous importe, c’est le soutien de François Hollande à Ségolène Royal, il est clair, il est net», a déclaré la maire de Lille, en minimisant le soutien de Valérie Trierweiler à Olivier Falorni.

Face à la presse, Ségolène Royal, qui vise ouvertement la présidence de l’Assemblée, a affirmé haut et fort qu'elle ne comptait pas arrêter la politique si elle était battue aux législatives à La Rochelle. «Ca n'arrivera pas parce que la morale politique et le travail doivent l'emporter.» (Newsnet)

Créé: 12.06.2012, 12h50

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

48 Commentaires

Milan Sanslesmaux

12.06.2012, 13:40 Heures
Signaler un abus 46 Recommandation 0

Je me marre, je me marre et je me marre !! François Hollande, qui a voulu faire la leçon à Sarko lors de leur débat télévisé d'entre deux tours, fait l'inverse de ce qu'il avait promis: il vaut que son ex-compagne obtienne le perchoir de l'Assemblée Nationale, comme on se répartit des cadeaux entre amis, et il ne sait pas tenir son rottweiler, pardon sa Trierweiler !! il est bon, le Flamby !! Répondre


Cat Design

12.06.2012, 13:24 Heures
Signaler un abus 39 Recommandation 0

Hollande devrait se débarrasser de Trierweiler en vitesse. Elle ne sait pas tenir son rôle. Enfoncer sa rivale vaincue, ce n'est franchement pas glorieux. Peut-être sent-elle que sa liaison avec Hollande ne va plus durer, c'est sans doute pourquoi elle insiste tant à garder son emploi! Répondre



Buzz

Supplément partenaire