Jeudi 8 décembre 2016 | Dernière mise à jour 22:07

Discussion

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

2 Commentaires

Le meilleur pour l'Allemagne c'est de jouer sur tous les plans. Acheter des CD pour aller aux renseignements, signer des arrangements fiscaux avec le même pays pour encaisser des fonds. Mettre à l'épreuve les effets et les résultats et continuer au changer de politique avec la Suisse. La Suisse n'aimerait pas qu'on lui joue des sales tours.


Le ministre dit non, mais certains Allemands pensent que le seul moyen actuellement pour faire avancer les choses est d'obtenir des CD, même si les données sont volées. D'autant plus que l'accord Rubik, élaboré pendant des années, non ratifié, ne permettra pas d'enrayer la fraude fiscale.



Retour à l'article
Publicité