ACCUEIL 2.9.2014 Mis à jour à 13h30

Les avocats de DSK perdent une bataille

Affaire du Carlton

Le parquet général de Douai estime que l’instruction visant l'ancien patron du Fonds Monétaire International (FMI) dans l’affaire du Carlton est valide.

Par Jérémy Santallo. Mis à jour le 21.09.2012
Les avocats de Dominique Strauss-Kahn ont perdu une bataille.

Les avocats de Dominique Strauss-Kahn ont perdu une bataille.
Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

En validant l'instruction sur l'affaire du Carlton de Lille, qui était remise en cause par les avocats de DSK, le parquet général a annihilé l'offensive judiciaire de la défense de Dominique Strauss-Kahn, rapporte Le Figaro.

En effet, les avocats de l’ancien patron du FMI avaient soulevé un certain nombre de nullités dans le dossier. Mettant en avant le fait que DSK ne pouvait pas être accusé de proxénétisme puisque il avait toujours affirmé avoir ignoré que les jeunes femmes rencontrées étaient des prostituées.

Dans des réquisitions écrites au début du mois, le parquet général de Douai a donc rejeté les recours de la défense de DSK. Une audience doit avoir lieu le mercredi 26 septembre.

(Newsnet)

Créé: 21.09.2012, 13h16

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Aucun commentaire pour le moment

Sondage

Certaines compagnies aériennes continuent à sillonner le ciel de pays en guerre, est-ce raisonnable?