ACCUEIL 17.4.2014 Mis à jour à 23h08

Bayrou, à mi-chemin de tout

Portrait

En dépit d'un positionnement centriste qui pourrait convenir au plus grand nombre, le Béarnais François Bayrou peine à dépasser les 10% d'intentions de vote.

Par Marion Moussadek. Mis à jour le 18.04.2012 2 Commentaires
A 60 ans, François Bayrou est le seul à se présenter pour la troisième fois à l'élection présidentielle française. En 2002, sous la bannière de l'UDF, il avait obtenu 6,84% des voix mais en 2007, il était le troisième homme avec 18,56% des voix obtenues. Il veut incarner le centrisme absolu.

A 60 ans, François Bayrou est le seul à se présenter pour la troisième fois à l'élection présidentielle française. En 2002, sous la bannière de l'UDF, il avait obtenu 6,84% des voix mais en 2007, il était le troisième homme avec 18,56% des voix obtenues. Il veut incarner le centrisme absolu.
Image: Keystone

Fiche d'identité

60 ans, marié à la même femme depuis 1971, 6 enfants
Son parti: Mouvement démocrate (MoDEM)
Son slogan: «Une France solidaire»
Intentions de vote: +/- 12,5%
En savoir plus: www.bayrou.fr et www.mouvementdemocrate.fr

Cinq propositions

–Atteindre l'équilibre budgétaire en 2016
–Inscrire la règle d'or dans la Constitution (l'équivalent de notre frein à l'endettement)
–Revoir le train de vie de l'Etat

Agriculture: nombreuses propositions dont celle de permettre que les productions agricoles soient payées à leur juste prix
–Réduire le nombre de députés à 400 et changer le mode de scrutin. Reconnaître le vote blanc.

Galerie Photos

Les 10 candidats à l'Elysée et leur programme

Les 10 candidats à l'Elysée et leur programme
De l'extrême-droite à l'extrême-gauche, voici les candidats aux plus hautes fonctions de l'Etat français et leur programme succinct.

Son coup d'éclat contre Sarkozy


Bayrou denonce les media par jeanicot

Galerie Photos

Les petites phrases assassines des présidentielles

Les petites phrases assassines des présidentielles
Les 10 candidats ne se privent pas de vertes critiques les uns envers les autres. Florilège.

Cinq livres

–2012 Etat d'urgence, Plon, 2011
–Abus de pouvoir, Plon, 2009

–Projet d'Espoir, Plon, 2007
–Au nom du Tiers-Etats, Hachette Littératures, 2006
–Oui: plaidoyer pour la Constitution européenne, Plon, 2005

C'est le seul à être resté droit dans ses bottes après le terrible fait divers de Toulouse, où un tueur fou a froidement assassiné de quatre juifs, dont trois enfants de 4 à 7 ans. Tous les candidats ont mis leur campagne sur pause. Mais François Bayrou, lui, ne voyait aucune raison de s'arrêter en si bon chemin. Il était, comme prévu, à son meeting de Grenoble.

Cette opiniâtreté aux allures indécentes – «ce n'était pas un meeting ordinaire mais une réunion de réflexion nationale» – lui vient sans doute du travail à la ferme. Fils d'agriculteur, François Bayrou reprend l'exploitation familiale après la mort accidentelle de son père. Dix à douze hectares de surface pour produire un peu de lait, du maïs et du tabac.

François, déjà agrégé de Lettres, fait le grand écart. Il trait les vaches le matin avant d'aller enseigner au lycée de Nay, dans le Béarn où il est né, et en rentrant le soir auprès de sa femme Elisabeth dite «Babeth» qu'il a épousée à l'âge de 19 ans et qui lui donnera six enfants – dont trois sont enseignants aujourd'hui. Fervent catholique, le couple peut s'enorgueillir de la stabilité de son mariage, scellé voilà 41 ans.

Équidistance gauche-droite

François a un autre amour, celui des mots. Et il est doué: il obtient le Graal de la littérature en France, l'agrégation, à l'âge de 23 ans, en ayant maintenu un an d'avance tout au long de sa scolarité. Sans trop s'en donner la peine, qui plus est. C'est du moins ce que racontent ses camarades. «Je ne le voyais pas travailler. Il lui suffisait de lire un texte pour le savoir», témoigne son amie de longue date Marie-Gabrielle dans Paris Match. «Il était inclassable, pas très travailleur. Il avait un certain culot. Il parlait d'égal à égal avec le proviseur», raconte un ancien collègue au même magazine.

Signe distinctif par rapport à ses pairs moins littéraires, François Bayrou signe ses propres discours. Pas de prête-nom, ni de porte-plume façon Henri Guaino qui est derrière tous les discours de Nicolas Sarkozy. Mais une réflexion propre, patiemment consignée sur le papier, formulée et reformulée pour traduire au mieux l'équidistance parfaite qu'il vise entre gauche et droite.

Le bègue

D'ailleurs, ses innombrables mandats politiques – président du Conseil général des Pyrénées Atlantiques de 1992 à 2001; Ministre de l'Education nationale de 1993 à 1997; député européen de 1999 à 2002 – ne l'ont pas empêché d'écrire une dizaine de livres (voir encadré), dont deux best-sellers: «Abus de pouvoir» où il fustige «le régime» de Sarkozy qui «viole la démocratie» et «Henri IV», une biographie qui s'est vendue à 60 000 exemplaires.

Pourtant, il voulait être avocat. «J'aurais passionnément aimé défendre des causes», dit-il. Mais François bégaie. Impossible de s'imaginer plaider. Cette voie professionnelle est écartée. Il vaincra toutefois son handicap oratoire et parviendra par ailleurs à gommer son accent béarnais à la quasi-perfection.

Pourtant, accent ou pas, François n'est pas le genre à nier ses racines du terroir. Chez lui, c'est loin de Paris. C'est sa ferme, achetée en 1978 et retapée au fil des années et de l'argent qui rentrait dans le ménage. Ce sont ses chevaux aussi, auxquels il voue une passion sans borne. Il adore le rugby, mais avant tout celui de l'équipe de Pau. Disciple du relais occidental de Gandhi, le philosophe italien Lanza del Vasto, François Bayrou a récemment réussi à se faire une place de choix dans le cœur des Français qui l'ont élu leur personnalité préférée. Cela suffira-t-il pour qu'il se hisse au deuxième tour? (Newsnet)

Créé: 17.04.2012, 10h11

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

2 Commentaires

Nicolepoto Nicolepoto

20.03.2012, 20:44 Heures
Signaler un abus

c'est pas totalement vrai qu'il a rien chabnger à son programme... Il a annulé sa venue au salon du Livre Lundi pour se rendre à Toulouse dans la journée et assister à une cérémonie oecuménique dans une synagogue de Toulouse et a effectivement maintenu son meeting à Grenoble le soir même mais en retirant musique et banderole et pour parler d'unité national! Bravo M. Bayrou. Répondre


Ben Myneighbourg

20.03.2012, 21:53 Heures
Signaler un abus

Ces mots sonnaient plus justes et plus appropriés que bien des postures adoptées. Répondre