ACCUEIL 25.10.2014 Mis à jour à 23h09

Morano se défend maladroitement d'être raciste

Politique

Lors du second tour des législatives françaises, la candidate UMP Nadine Morano n'a pas hésité à se tourner vers les électeurs du FN. Jeudi soir, elle s'est défendue d'être raciste en citant «sa meilleure amie tchadienne».

Par Laureline Duvillard. Mis à jour le 22.06.2012


Articles en relation

Partager & Commenter

L'UMP Nadine Morano enchaîne décidément les gaffes. Elle s'est ainsi défendue d'être raciste de manière hasardeuse jeudi soir sur le plateau de France 5, dans l'émission C à vous: «Je ne suis pas raciste, j'ai des amis arabes, dont ma meilleure amie qui est tchadienne, et donc plus noire qu'une Arabe!», a déclaré la politicienne.

Ces propos maladroits ont depuis fait le tour du net. Vendredi, l'ancienne députée, invitée sur RMC et BFMTV, est revenue sur ses déclarations: «C'était pour bien enfoncer le clou», a-t-elle justifié sans corriger ses propos et en assumant pleinement son numéro de charme envers les électeurs du FN.

«J'en ai ras-le-bol d'être obligée de me justifier tout ça parce qu'on lance un appel aux électeurs. Je ne veux pas qu'on me fasse passer pour ce que ne suis pas», a ajouté la malheureuse députée.

Dimanche dernier la candidate UMP Nadine Morano a échoué à se faire réélire députée de Meurthe-et-Moselle au second tour des législatives françaises. En ballottage au premier tour, la politicienne n'avait pas hésité à faire un appel ouvert aux électeurs du Front national, «qui partagent les mêmes valeurs», à se retrouver sur sa candidature.

Si l'ancienne députée a perdu la bataille politique, elle a par contre gagné un bon lot de critiques. Elle avait notamment été mise à mal par le piège de l'imitateur Gérald Dahan qui s'est fait passer pour Louis Aliot, le numéro deux du FN. (Newsnet)

Créé: 22.06.2012, 10h48

Sondage

Coincé dans un aéroport, comment comblez-vous l'attente d'un vol retardé?