Dimanche 25 septembre 2016 | Dernière mise à jour 18:48

Discussion

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

2 Commentaires

Il a fallut 18 ans d'effort pour arriver à mener la Russie à signer le protocole d'accord de l'Organisation Mondiale du Commerce, avec les bons offices de la Suisse qui n'a pas ménagé sa peine et son temps pour arriver à ce résultat, afin qu'il y aie des corridors douaniers avec la Russie aussi! Beaucoup de pays au monde nous doivent une fier chandelle dans bien des domaines! Et la reconnaissance?


L'entrée dans l'OMC de la Russie après de longues négociations avec la Géorgie, facilitées par la Suisse, sous l'égide de Micheline Calmy-Rey, a créé des couloirs douaniers qui ne sont en rien une reconnaissance de l'occupation illégale de territoires géorgiens par la Russie et demeurent une solution provisoire.

Signaler un abus


Retour à l'article
Publicité