Samedi 3 décembre 2016 | Dernière mise à jour 16:11

Pays-Bas Collision entre deux trains, une soixantaine de blessés

Deux trains sont entrés en collision à proximité d'une gare à Amsterdam. Une soixantaine de personnes ont été blessées, dont une vingtaine grièvement.

La collision entre deux trains dans la banlieue ouest d'Amsterdam a fait des dizaines de blessés.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Une soixantaine de personnes ont été blessées, dont une vingtaine "grièvement", dans une collision frontale samedi entre deux trains dans la banlieue ouest d'Amsterdam, a-t-on appris auprès de la police ferroviaire néerlandaise.

"Il y a environ 60 blessés, dont entre 15 et 20 grièvement, mais je ne peux pas donner des chiffres plus précis pour le moment", a déclaré Ed Kraszewski, porte-parole de la police ferroviaire.

Selon les pompiers, le bilan s'élève à 56 blessés plus ou moins grièvement atteints. Des dizaines d'autres personnes ont été légèrement blessées, souffrant de contusions, ont précisé les pompiers.

Les deux trains, qui venaient de quitter les gares d'Amsterdam-central de de Amsterdam-Sloterdijk, circulaient à faible vitesse, à environ 50 kilomètre/heure, selon la chaîne de télévision publique néerlandaise NOS.

Selon des témoins cités par les médias néerlandais, la collision n'a pas été violente. La chaîne de télévision NOS a également fait état d'une collision "pas extrêmement forte".

Collision frontale sur un pont

Ed Kraszewski a précisé vers 21h50 (20h50 GMT) que l'ensemble des passagers avaient été évacués des deux trains entrés en collision et que la police allait pouvoir commencer son enquête sur les causes de l'accident, qui demeuraient inconnues.

A 18h30 (17h30 GMT), deux trains se sont percutés frontalement sur un pont situé entre la gare centrale et la gare d'Amsterdam Sloterdijk, à l'ouest de la ville, a expliqué Babet Verstappen, porte-parole de ProRail, le gestionnaire des voies ferrées néerlandaises.

Des témoins ont expliqué que les voyageurs avaient été "projetés" contre les fenêtres, qui ont explosé, ou à travers les voitures.

Selon un autre témoin, l'un des deux trains, juste avant l'accident, a émis un long signal d'avertissement.

Les services de secours sont sur place pour soigner les blessés, a précisé Babet Verstappen, ajoutant que le premier train se rendait à Uitgeest (ouest) et l'autre à Nimègue (est). (afp/nxp)

(Créé: 21.04.2012, 20h14)

Sondage

Avec le retrait de François Hollande, la gauche peut-elle conserver la présidence de la France?



Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Choisissez vos newsletters

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.