Dimanche 11 décembre 2016 | Dernière mise à jour 23:34

France Homme torturé et tué: trois personnes arrêtées

La mère de la victime a découvert le corps de son fils dénudé, gisant dans une mare de sang le 23 décembre.

Les trois gardés à vue ont reconnu les faits. Image: Archives/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un homme de 33 ans, une jeune fille de 15 ans et un garçon de 16 ans ont été mis en examen et écroués samedi à Nantes après la découverte le 23 décembre du corps d'un homme de 44 ans, torturé et tué à son domicile, a-t-on appris samedi auprès du parquet de Nantes.

Le 23 décembre la mère de la victime a découvert le corps de son fils, partiellement dénudé et gisant dans une mare de sang, dans son appartement. Les enquêteurs ont pu reconstituer le scénario du drame, survenu deux jours plus tôt, lors d'une soirée où étaient présentes trois personnes interpellées jeudi dernier.

Viol anal

L'examen du corps a révélé que l'homme a été roué de coups et torturé. Un viol anal commis avec un manche à balai pourrait être à l'origine de sa mort. L'homme a aussi été obligé d'avaler du produit de vaisselle et de la litière pour chat, et été brûlé par un aérosol enflammé, selon des sources proches du dossier.

Les trois suspects ont reconnu les faits et attribué cette flambée de violence, lors d'une soirée alcoolisée, à la conduite déplacée de la victime envers l'adolescente de 15 ans, fille d'une ex-compagne de la victime. Selon leurs déclarations l'homme était agonisant lorsqu'ils ont quitté les lieux.

Actes de barbarie

Ils ont été mis en examen pour viols avec actes de barbarie, coups mortels en réunion, extorsion avec actes de barbarie (pour obtenir le code de carte bleue de la victime), vols avec actes de barbarie (pour avoir volé entre autres son ordinateur, son imprimante, sa carte bleue ou encore les clés de son appartement).

Les faits passibles de la réclusion à perpétuité, sauf pour la jeune mineure de 15 ans, qui encourt 20 ans de réclusion maximum en raison de son âge. L'homme de 33 ans et le mineur de 16 ans sont aussi mis en examen pour tentative d'escroquerie après avoir essayé de retirer de l'argent avec la carte bleue de la victime. Ils ont tous les trois été placés en détention provisoire. (afp/nxp)

(Créé: 02.01.2016, 10h46)

Sondage

La fin de la franchise à 300 francs peut-elle responsabiliser les assurés aux coûts de la santé?




S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.