Lundi 5 décembre 2016 | Dernière mise à jour 09:06

France Jeune homme blessé par balles à Marseille

Une agression à la kalachnikov et au fusil-mitrailleur a fait un blessé grave dimanche dans une cité du 15e arrondissement de la ville.

La police scientifique était sur place.

La police scientifique était sur place. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un homme, né en 1996, se trouvait vers 16h15 au pied d'un bâtiment de la cité de la Bricarde lorsqu'il a été touché de plusieurs balles, a indiqué à l'AFP la vice-procureure Catherine Alexandre. La victime «sérieusement blessée, a été hospitalisée», a-t-elle précisé.

Selon une source proche du dossier, trois hommes auraient participé à cette agression et auraient pris la fuite dans un véhicule volé qui a été retrouvé incendié. Une kalachnikov et un fusil-mitrailleur ont été utilisés par les auteurs des coups de feu, mais à ce stade de l'enquête, leur mobile n'était pas connu et les policiers jugeaient prématuré de parler d'un règlement de compte.

Selon le parquet et la police, le blessé n'est connu de la justice que pour une affaire de vol et ne ferait pas partie d'un gang. Fin janvier, un adolescent de 16 ans a été tué de plusieurs coups de couteau dans cette même cité des quartiers nord de Marseille. Un jeune homme de 19 ans a été mis en examen pour homicide volontaire dans ce dossier le 1er février.

(afp/nxp)

(Créé: 07.02.2016, 21h34)

Sondage

Offrir une prime aux employés qui ne sont jamais malades vous semble-t-il correct?



Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.