ACCUEIL 19.9.2014 Mis à jour à 07h28

La victime de «l'attaque zombie» de Miami restera aveugle

Etats-Unis

Le sans domicile fixe de Miami qui s'était fait dévorer une partie du visage récupère de ses blessures, mais il restera aveugle, a annoncé mardi l'hôpital Jackson Memorial où il est soigné.

Mis à jour le 13.06.2012
Le cannibale (à gauche) et sa victime.

Le cannibale (à gauche) et sa victime.
Image: Reuters

Articles en relation

Partager & Commenter

Ronald Poppo «est dans un état stable même s'il a perdu son oeil gauche et que son oeil droit est très endommagé, raison pour laquelle il restera probablement aveugle», a déclaré Nicholas Namias, le chef du centre de traumatologie de l'hôpital lors d'une conférence de presse.

«Il se sent bien, il mange, il marche en faisant de la kiné, il parle avec nous», a-t-il ajouté. Ronald Poppo avait été agressé sur un pont de Miami, fin mai, par un homme nu qui lui avait dévoré une grande partie du visage avant d'être abattu par la police arrivée sur place.

Dû à une drogue

Selon une de ses soeurs interrogées par la chaîne locale WFOR-TV, Ronald Poppo était un lycéen brillant à New York avant que son addiction à l'alcool ne l'amène à vivre dans la rue. Sa famille avait perdu tout contact avec lui depuis des années, avait-elle précisé: «Nous pensions qu'il était déjà mort».

Le crime, dont les détails étaient très commentés sur les réseaux sociaux aux Etats-Unis, pourrait être dû à un nouveau type de drogue synthétique qu'aurait consommé l'agresseur, selon la police. (ats/afp/Newsnet)

Créé: 13.06.2012, 07h08

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Aucun commentaire pour le moment

Sondage

Est-il raisonnable d'initier des jeunes aux parfums du vin dans le cadre scolaire?





Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne