Lundi 5 décembre 2016 | Dernière mise à jour 09:06

France Sept cents passagers bloqués dans un Eurostar

Pendant huit heures, les voyageurs en provenance de Londres ont dû patienter suite à un problème électrique.

Un incendie s'est déclaré dans la locomotive dimanche vers 21h.

Un incendie s'est déclaré dans la locomotive dimanche vers 21h. Image: Archives/Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Quelque 700 passagers d'un Eurostar reliant Londres à Paris ont été bloqués pendant huit heures dans la nuit de dimanche à lundi dans le nord de la France, après un incendie sur une locomotive du train, a-t-on appris de sources concordantes.

Le convoi s'est retrouvé à l'arrêt dimanche vers 21h au sud d'Arras, «après qu'un incident électrique soit survenu sur une locomotive provoquant un incendie», selon la communication d'Eurostar.

Les pompiers sont intervenus pour éteindre le feu. «Il n'y a eu aucun blessé», ont indiqué les secours.

Le problème électrique a entrainé une coupure de courant, plongeant les voyageurs dans le noir, a précisé Eurostar confirmant des témoignages de passagers sur Twitter.

«Deux locomotives diesel sont ensuite venues tracter le train jusque la gare d'Arras où les passagers ont été transbordés dans un autre Eurostar», selon la compagnie.

Les voyageurs, qui devaient initialement arriver à Paris à 20h47, ont rejoint la capitale française à 04h30.

(afp/nxp)

(Créé: 25.01.2016, 09h37)

Sondage

Offrir une prime aux employés qui ne sont jamais malades vous semble-t-il correct?



Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.