ACCUEIL 24.10.2014 Mis à jour à 20h38

Neuf morts, dont un Suisse, dans le massif du Mont-Blanc

Avalanche meurtrière

Une avalanche a fait 9 morts et 12 blessés jeudi matin au Mont Maudit, dans le massif du Mont-Blanc. Parmi les alpinistes décédés figure un Suisse. Les quatre alpinistes portés disparus sont vivants.

Par Marie Prieur, Jugurtha Aït-Ahmed avec les agences. Mis à jour le 12.07.2012 3 Commentaires

1/28 La cérémonie s'est déroulée à l'église Saint-Michel samedi 14 juillet à Chamonix.
Image: AFP

   

(Image: DR)

Google Map

Avalanches meurtrières depuis 20 ans en Europe

18 janvier 1993 TURQUIE - Une avalanche ensevelit une cinquantaine de maisons du village d'Uzengili (nord-est): 56 morts.
27 janvier 1993 RUSSIE - Plus de 50 morts sur la route transcaucasienne, en Ossétie du Nord (sud du pays).
16 janvier 1995 ISLANDE - 14 morts, dont 8 enfants, dans le village de Sudavik (ouest). En octobre une nouvelle avalanche fait 20 morts dans le village côtier de Flateyri (nord-ouest).
23 janvier 1998 FRANCE - 11 personnes, dont 9 adolescents, périssent dans les Alpes, près des Orres (centre-est).
9 fév 1999 FRANCE - 12 morts dans une avalanche qui balaye une vingtaine de chalets près du village du Tour, dans la vallée de Chamonix (Alpes, centre-est).
23 fév 1999 AUTRICHE - 31 morts dans une gigantesque avalanche qui ensevelit plusieurs maisons dans la station réputée de Galtuer (Tyrol, ouest). Le lendemain, une coulée de neige fait sept morts dans le hameau voisin de Valzur.
28 mars 2000 AUTRICHE - 12 morts à Kitzsteinhorn, à 80 km au sud-ouest de Salzbourg.
20 sept 2002 RUSSIE - L'effondrement d'un glacier sur le village de Nijni Karmadon, en Ossétie du Nord (sud du pays), fait 127 morts et disparus. Parmi eux figurent l'acteur et réalisateur russe Sergueï Bodrov junior et son équipe de 24 personnes qui tournaient sur les lieux au moment de la catastrophe.
25 jan 2009 TURQUIE - Dix alpinistes sont tués après avoir été pris dans une avalanche dans le massif de Zigana (nord-est).
10 avr 2010 RUSSIE - Dix personnes, dont cinq touristes allemands, périssent dans la péninsule du Kamchatka (extrême-Orient russe), lorsque l'hélicoptère au sol qui les emmenait skier a été pris dans une avalanche. (afp)

Contact

La Préfecture de Haute-Savoie a mis en place une ligne téléphonique pour joindre la cellule réservée aux familles et aux proches:
+33 (0)4 50 33 61 33

Mots-clés

Partager & Commenter

Neuf alpinistes, trois Britanniques, trois Allemands, deux Espagnols et un Suisse ont péri jeudi dans une avalanche au Mont Maudit, dans la partie française du massif du Mont- Blanc. La coulée a aussi fait douze blessés. Cette avalanche est l’une des plus meurtrières des dernières années dans ce massif.

Elle a touché des cordées à 4000 mètres d’altitude, sur la face nord du Mont-Blanc, la seconde voie d’ascension la plus empruntée en ce début de vacances d’été où les voies d’alpinisme sont prises d’assaut par les touristes.

«Le bilan est à ce stade de neuf morts», a annoncé Philippe de Rumigny, préfet de Haute-Savoie, après la découverte en fin de matinée de trois nouveaux corps sous l’avalanche. Le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) a confirmé en début de soirée le décès d’un Suisse.

Selon nos informations, le drame a également fait douze blessés, dont un grave, évacués dans un premier temps vers l'hôpital de Sallanches. Le blessé grave, de nationalité suisse, a ensuite été rapatrié à l'hôpital de Sion.

A cette heure, six des blessés sont sortis de l'hôpital de Sallanches. Les blessés sont de nationalité française, suisse, espagnole, serbe, allemande, américaine et danoise.

Disparus retrouvés

Quatre alpinistes portés disparus dans un premier temps sont vivants, a annoncé dans la soirée la gendarmerie. Deux ont annulé leur expédition, les deux autres avaient choisi un autre itinéraire. Une chapelle ardente a été dressée pour l’accueil des familles au centre hospitalier de Chamonix, au pied du Mont-Blanc.

Secouristes italiens

Les recherches sur place, à plus de 4000 mètres, avec des secouristes italiens venus renforcer les moyens français, ont été interrompues en fin d’après-midi.

Le ministre français de l’Intérieur Manuel Valls a effectué un survol en hélicoptère des lieux du drame, faisant part de sa «vive émotion». «La montagne ne restitue pas toujours les victimes», a-t- il mis en garde. Le ministre a refusé de se prononcer sur les causes de l’accident: «L’enquête commence», a-t-il dit.

«Une plaque s’est décrochée»

Cette enquête devra déterminer l’origine de l’avalanche. Les victimes font partie d’un groupe de 28 personnes, comprenant des guides de différentes nationalités. L’alerte a été donnée jeudi à 05H25 par un des blessés.

«Une plaque de 40 centimètres d’épaisseur s’est décrochée», a avancé comme premier élément d’explication Philippe de Rumigny. Il semble que ce soit un alpiniste qui l’ait fait partir. «Aucun bulletin météo ne donne de prévisions de risque d’avalanche», a souligné le maire de Chamonix, Eric Fournier.

Fort vent

Météo France a précisé que le vent était fort dans ce secteur jeudi, avec des pointes de 60 à 70 km/heure. «On devait être pas mal secoué», a expliqué un responsable local de Météo France.

Le dernier accident d’alpinisme le plus grave dans les Alpes avait eu lieu le 24 août 2008, lorsque huit alpinistes - trois Suisses, un guide autrichien et quatre Allemands - avaient été emportés par une avalanche à la suite d’une chute de séracs au Mont Blanc du Tacul.

Le Mont Maudit est l’un des passages de la «voie des trois monts», couramment empruntée, avec le Mont Blanc du Tacul et le Mont-Blanc. C’est la deuxième voie la plus utilisée pour effectuer l’ascension du Mont-Blanc, après la voie royale qui passe par le Dôme du Goûter.

(Newsnet)

Créé: 12.07.2012, 09h28

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

3 Commentaires

georges fidanza

12.07.2012, 12:23 Heures
Signaler un abus 48 Recommandation 0

C'est vraiment parler pour rien dire que de reprendre les termes de l'article dans un commentaire qui n'apporte rien du tout si ce n'est de l'auto-satisfaction Répondre


Jean-François Chappuis

12.07.2012, 10:25 Heures
Signaler un abus 7 Recommandation 0

La mort blanche a de nouveau frappé tôt ce matin au Mont Maudit qui est l'un des itinéraires que l'on emprunte pour se rendre au Mont Blanc.Comme habituellement il faut partir très tôt le matin afin d'éviter le plus possible les avalanches. C'est vrai que ces endroits sont dangereux et ce matin est arrivé ce que les alpinistes redoutent le plus, je suppose une avalanche de plaques de glace fatale! Répondre



Sondage

Coincé dans un aéroport, comment comblez-vous l'attente d'un vol retardé?








Super héros, Louis Vuitton, fleuri, à poids... Les meilleurs du web!