Samedi 27 août 2016 | Dernière mise à jour 18:46

Massacre en Haute-Savoie Un compte en Suisse pourrait être le motif de la tuerie

L'enquête révèle que la piste d'une dispute familiale entre l'ingénieur et son frère est liée à un héritage d'un montant de plus de six millions dont un compte bancaire en Suisse.

Mots-clés

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Selon le Daily Mirror repris par 20 minutes online, un compte bancaire en Suisse et des biens à l'étranger pourraient être à l'origine de la tuerie survenue en Haute-Savoie. D'après le journal britannique, l'enquête avance et la piste du différend familial est l'une des trois thèses privilégiées. Celle-ci tourne autour d'un problème de succession qui aurait mal tourné.

L'ingénieur Saad al-Hilli, retrouvé mort, se serait violemment disputé avec son frère Zaid à propos de l'héritage de leur père, décédé en 2011.

Selon le procureur français Eric Maillaud, cette piste aurait révélé l'existence d'un compte en Suisse et des biens à l'étranger pour une valeur d'environ 6 millions de francs. Le frère du défunt a été entendu à plusieurs reprises et a toujours réfuté toute implication dans la tuerie survenue près d'Annecy. (Catherine Berens/nxp)

(Créé: 18.09.2012, 16h52)

Sondage

Vous sentez-vous indisposé par le port du burkini?




Sondage

Prendre l'apéro en uniforme, est-ce choquant?




Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.