Vendredi 9 décembre 2016 | Dernière mise à jour 14:27

Belgique Un train blindé de produits toxiques explose

Les autorités belges ont fait évacuer près de 300 personnes samedi pour combattre un important incendie provoqué par le déraillement de plusieurs wagons citernes contenant des produits chimiques toxiques.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Une personne a trouvé la mort et dix sept ont été blessées samedi dans l'accident d'un train transportant des produits chimiques très toxiques près de Gand, en Belgique, selon un nouveau bilan corrigé fourni en début de soirée par les autorités provinciales ont annoncé les autorités.

Le gouverneur de la province Flandres orientales, Jan Briers, avait fait état de deux morts et de quatorze blessés. Les dix sept blessés ont été hospitalisés, victimes d'émanations toxiques. Une enquête est en cours pour déterminer les causes du décès de la dix-huitième victime.

L'accident s'est produit dans la nuit vers 2 heures entre les localités de Schellebelle et Wetteren. Six des treize wagons du train ont déraillé et deux se sont couchés. Le choc a provoqué une explosion, puis une lame de feu s'est propagée sur plusieurs centaines de mètres. Les images tournées dans la nuit par un riverain et diffusées par les journaux télévisés sont spectaculaires.

Plan catastrophe

Le feu a pris dans trois citernes transportant de l'acrylonitrile, une substance toxique. Les autorités ont déclenché le plan catastrophe et fait évacuer près de 300 riverains. Les pompiers ont décidé de laisser brûler les wagons de manière contrôlée, car l'eau pourrait provoquer un dégagement de vapeurs toxiques.

L'incendie était sous contrôle en fin de matinée, mais par précaution, les autorités ont demandé aux riverains de tenir leurs fenêtres et portes closes. Les causes de l'accident n'ont pas encore été déterminées.

Accidents similaires

Les wagons ont déraillé sur un aiguillage pendant un changement de voies après le passage d'une zone de travaux et l'hypothèse de la vitesse a été avancée. Le train venait des Pays-Bas et se rendait à Gent-Zeehaven, le port maritime de Gand. Le trafic ferroviaire a été interrompu entre Schellebelle et Wetteren et des perturbations sont attendues durant deux jours.

La SNCB a prévu un système de navettes de bus pour les passagers ainsi que des déviations de trains. Deux accidents similaires impliquant des trains de marchandises avec des citernes de produits toxiques se sont produits en Belgique en mai 2012.

(afp/nxp)

(Créé: 04.05.2013, 20h12)

Sondage

La fin de la franchise à 300 francs peut-elle responsabiliser les assurés aux coûts de la santé?




S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Les plus partagés Monde