ACCUEIL 22.9.2014 Mis à jour à 16h05

Une fusillade dans un temple fait au moins sept morts

Etats-Unis

Un homme armé a tué six personnes et en a blessé grièvement trois dimanche matin lors d'un office dans un temple sikh du Wisconsin, aux Etats-Unis. Il a été abattu par un policier.

Mis à jour le 06.08.2012 8 Commentaires
Selon une source sikhe, un homme blanc serait à l'origine de la fusillade survenue dans le temple à Oak Creek.

Selon une source sikhe, un homme blanc serait à l'origine de la fusillade survenue dans le temple à Oak Creek.
Image: Keystone

Le premier ministre indien sous le choc

«Le fait que cet acte de violence gratuite ait visé un lieu de culte religieux est particulièrement douloureux», a déclaré le premier ministre indien Manmohan Singh, lui-même sikh, dans un communiqué.

«Je suis profondément choqué et attristé», a-t-il poursuivi, ajoutant que l’Inde témoignait de sa «solidarité auprès de tous les Américains souhaitant la paix» qui ont condamné l’attaque.

«Nous espérons que les autorités viendront en aide aux familles endeuillées et feront en sorte que de tels actes de violence ne se répètent plus à l’avenir.»

Articles en relation

Partager & Commenter

Quatre personnes ont été abattues à l'intérieur du temple situé à Oak Creek, dans la banlieue de Milwaukee. Trois autres, dont le tireur, ont été tués à l'extérieur. L'homme a notamment ouvert le feu en entrant dans la cuisine du Temple sikh, aux alentours de 10h30 du matin alors que des femmes préparaient un repas, ont rapporté des témoins.

La police n'a donné aucune indication sur l'identité du tireur mais a confirmé qu'il avait été tué par un officier de police. Elle avait craint à un moment qu'un second tireur ne se trouve dans le temple mais a ensuite indiqué que cela n'était pas le cas.

Terrorisme intérieur

La police fédérale (FBI) a été chargée de l'enquête, a indiqué le chef de la police d'Oak Creek, John Edwards. «Nous traitons cela comme un acte de terrorisme intérieur», a-t-il déclaré à la presse. Depuis les attentats islamistes du 11 septembre 2011, les Sikhs, qui portent le turban et la barbe, sont parfois confondus avec les musulmans.

«Il y a eu plusieurs attaques haineuses visant la communauté sikhe ces dernières années et malheureusement nous sommes naturellement enclins à penser qu'il s'agit ici de la même chose», a déclaré Sapreet Kaur, directeur exécutif d'une coalition de groupes sikhs, dans un communiqué.

Homme blanc

Le tireur, décrit par des témoins comme un homme blanc, s'était mis en embuscade et a tiré plusieurs fois sur un policier alors qu'il était en train d'aider une victime, a déclaré John Edwards. Un second policier l'a abattu. Le policier blessé, âgé de 20 ans, a été transporté à l'hôpital. Sa vie n'est pas en danger, a précisé John Edwards.

Selon le Milwaukee Journal Sentinel, l'homme avait commencé à tirer en s'approchant d'un prêtre qui se trouvait à l'extérieur du temple. Le président du temple, Satwant Kaleka, a été touché et hospitalisé, selon le journal qui cite des témoins.

Aurora

Le pays est encore sous le choc de la fusillade d'il y a à peine quinze jours dans un cinéma d'Aurora, qui avait fait 12 morts et 58 blessées le 20 juillet. Ce jour là, un jeune homme de 24 ans, James Holmes, avait ouvert le feu en pleine séance de la première du dernier film Batman.

Barack Obama s'est déclaré «profondément attristé» et promis une enquête en profondeur. Le président a été mis au courant par son conseiller pour la lutte contre le terrorisme John Brennan et par le directeur du FBI.

Obama

«Nous sommes de tout coeur avec les familles et les amis de ceux qui ont été tués et blessés», a déclaré Barack Obama dans un communiqué publié par la Maison blanche. «Alors que nous pleurons ces morts qui se sont produites dans un lieu de culte, il faut nous rappeler les richesses qu'ont apporté les Sikhs à notre pays. Ils font partie de la famille américaine élargie.»

La plus vieille organisation musulmane du pays, Ahmadiyya, a elle immédiatement «condamné vivement cette fusillade insensée à l'encontre de fidèles», appelant à «plus d'attention portée sur l'éducation religieuse pour une société plus tolérante et plus pacifique». (ats/afp/Reuters/Newsnet)

Créé: 06.08.2012, 09h16

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

8 Commentaires

Alimuddin Usmani

05.08.2012, 21:21 Heures
Signaler un abus 3 Recommandation 0

Sick et non pas Sikh society...La société américaine est malade, ce genre de faits divers est de plus en plus fréquent... Répondre


Pat Bat

06.08.2012, 13:24 Heures
Signaler un abus 1 Recommandation 0

Pourquoi le matin n'a t'il pas fait les gros titre se se fait divers la semaine passée ou un chinois éconduit à poignardé des dizaines de personnes et en a tué 9 ? Répondre



Sondage

Est-il raisonnable d'initier des jeunes aux parfums du vin dans le cadre scolaire?