ACCUEIL 1.11.2014 Mis à jour à 12h00

L'incendie maîtrisé du côté français mais pas espagnol

Espagne

Les pompiers luttaient sans relâche lundi contre le gigantesque incendie qui fait rage dans le nord-est de l'Espagne, près de la frontière française, et a fait quatre morts, dont trois français.

Mis à jour le 23.07.2012

1/18 Début août 2012, le feu a fait des ravages dans le parc de Garajonay aux Iles Canaries.
Image: AFP

Un immense incendie fait trois morts dans les Pyrénées

   

Partager & Commenter

Un homme et sa fille de 15 ans se sont tués en sautant d’une falaise pour échapper aux flammes non loin de Port-Bou. Une troisième victime, un homme de 75 ans, a succombé à une crise cardiaque dans l’Empordà et une quatrième personne, âgée de 64 ans, a succombé lundi à ses blessures, a annoncé la Generalitat de Catalunya, l’exécutif de la Catalogne espagnole.

L’incendie a fait en outre 23 blessés, selon le ministère catalan de la Santé, dont huit restaient hospitalisés lundi. Le feu, poussé par une très forte tramontane, a transformé en un immense brasier la région de La Junquera, la ville frontière située du côté espagnol, et les villages avoisinants.

La fumée était visible lundi depuis Barcelone, à plus de 150 kilomètres au sud de la frontière, et une odeur de brûlé enveloppait la ville.

Seule lueur d’espoir, lundi, l’incendie ne progressait plus, après avoir détruit depuis la veille 13’000 hectares de végétation, mais il restait «hors de contrôle», a annoncé le ministre catalan de l’Intérieur, Felip Puig.

Une légère accalmie du vent a permis, dès l’aube, l’intervention des avions et hélicoptères bombardiers d’eau, 22 appareils au total, espagnols et français, qui appuyaient environ 500 pompiers au sol, épaulés par des centaines de volontaires, militaires, policiers ou gardes forestiers.

Autoroute réouverte

L’autoroute qui relie la France à l’Espagne, entre Figueres et Perpignan, a pu rouvrir dans les deux sens lundi, après avoir été fermée à deux reprises depuis dimanche. La ligne TGV a également été rétablie. Près de 150’000 personnes ont reçu pour consigne de rester confinées chez elles.

Les pompiers espéraient toutefois que la tramontane, qui souffle du nord-ouest, laisse place à un vent d’est venu de la Méditerranée, apportant de l’air plus humide, qui pourrait faciliter leur travail.

Saut de la mort

En revanche, l’incendie a été maîtrisé dimanche soir dans le secteur de Port-Bou, une petite ville côté espagnol, sur la côte méditerranéenne. C’est là que deux Français, un père et sa fille de 15 ans, sont morts en sautant dans la mer pour échapper aux flammes.

A cet endroit, la route côtière, envahie par la fumée, s’est transformée en piège pour des automobilistes, paniqués, qui ont abandonné leur voiture à l’approche des flammes, se lançant sur la paroi descendant vers la mer.

Le ministre français de l’Intérieur Manuel Valls, qui est lui même né en Catalogne, à Barcelone, a exprimé «ses condoléances aux familles des victimes et apporte tout son soutien aux sapeurs-pompiers qui luttent contre ces incendies dramatiques». Il a dit rester «très attentif à l’évolution de la situation en Catalogne».

Une négligence?

L’incendie, probablement dû «à une imprudence», peut-être un mégot jeté par négligence, selon les autorités catalanes, avait éclaté dimanche sur le territoire de la commune franco-espagnole du Perthus.

«Cela a commencé hier à une heure de l’après-midi, au Perthus, près de La Junquera. Le vent était très fort, un fort vent du nord. Nous avons vu aussitôt des nuages de fumée s’élever», raconte un habitant du village de Terrades, Miguel Arche, âgé de 54 ans. «C’était impressionnant, très fort, sur un front très large».

Le feu s’est propagé très vite du côté espagnol, dans la région de l’Alt Emporda, attisé par la tramontane soufflant à 90 kilomètres heure et par un air sec, laissant dans son sillage des scènes de désolation.

Comme ces dizaines de moutons carbonisés, surpris par le feu dans le village de Darnius. Ou ces cactus calcinés, sur la falaise bordant le village de Port-Bou. (ats/afp/Reuters/Newsnet)

Créé: 23.07.2012, 16h29

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Aucun commentaire pour le moment
Super héros, Louis Vuitton, fleuri, à poids... Les meilleurs du web!