Dimanche 11 décembre 2016 | Dernière mise à jour 12:40

Conflit Google fait trembler Schwarzenegger

Le géant de l'Internet a implanté 500 geeks à Venice Beach, la Mecque californienne du bodybuilding. Les amateurs de muscle, Schwarzie en tête, sont consternés.

Dans les années 70, Arnold Schwarzenegger s'entraînait à Venice Beach. Le documentaire «Pumping Iron» (1977) retrace cette épopée funky du culturisme.

Dans les années 70, Arnold Schwarzenegger s'entraînait à Venice Beach. Le documentaire «Pumping Iron» (1977) retrace cette épopée funky du culturisme.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Venice Beach, la patrie des hippies, des artistes et des bodybuilders de Los Angeles change de visage. La faute à Google qui a acquis plus de 9'000 m2 de bureaux dans le quartier l’an dernier, afin d’y loger 500 employés. Au point que les mauvaises langues rebaptisent déjà l’endroit en Silicon Beach, en référence à la Silicon Valley.

La situation alarme les habitants de ce quartier alternatif, attachés à leur image de bohème éclectique et fauchée. Même Arnold Schwarzenegger est monté au front pour défendre Venice Beach. Car Google convoite un nouveau terrain, où s’élève notamment la mythique salle de musculation Gold’s Gym. C’est dans cette Mecque du culturisme que s’entraînait Arnold dans les années 70 avant de devenir acteur de cinéma.

La revanche ultime des nerds

Google a affirmé que la salle resterait intacte, sans donner davantage de détails sur ses plans. Pas de quoi rassurer tous les amateurs de fonte. «C’est la revanche ultime des nerds, commente un culturiste du cru au Guardian. Ils se vengent des gars qui enfermaient les mecs de Google dans les casiers à l’école, et qui avaient les plus belles copines aux bals de promo».

La préoccupation des habitants de Venice Beach va au-delà du sort de la mythique salle de fitness. Ils redoutent que l’arrivée de légions d’informaticiens fasse grimper les loyers et les prix de l’immobilier, transformant le quartier en banlieue chic.

(Créé: 26.06.2012, 16h13)

Sondage

L'école doit-elle privilégier la langue maternelle des élèves à une des autres langues nationales?




Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.