ACCUEIL 25.7.2014 Mis à jour à 13h06

Hillary Clinton réclame le départ d'Assad

Violences en syrie

La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton qualifié le dernier massacre commis en Syrie d'«inadmissible». Elle demande le départ du président Bachar al-Assad.

Mis à jour le 07.06.2012 31 Commentaires
Bachar al-Assad doit partir, a déclaré Hillary Clinton à Istanbul

Bachar al-Assad doit partir, a déclaré Hillary Clinton à Istanbul
Image: AFP

Observateurs de l'ONU bloqués

Les observateurs de l'ONU déployés en Syrie ont été empêchés jeudi «par des barrages de l'armée» de se rendre à Al-Koubeir. Au moins 55 personnes, dont des femmes et des enfants, y ont été tués la veille, a annoncé le chef de la mission, le général Robert Mood.

«Les observateurs n'ont pas pu encore parvenir au village». Les observateurs «ont été stoppés à des barrages de l'armée syrienne et dans certains cas refoulés», a indiqué le général norvégien dans un communiqué. (AFP)

Articles en relation

Partager & Commenter

«La violence soutenue par le régime dont nous avons été le témoin hier à Hama est tout simplement inadmissible», a déclaré Hillary Clinton jeudi à la presse La chef de la diplomatie américaine, qui achève en Turquie un périple qui l'a menée en Scandinavie et dans le Caucase, estime qu'un règlement en Syrie nécessitait un cessez-le-feu, un transfert de pouvoir et la formation d'un gouvernement de transition.

«Al-Assad doit transférer son pouvoir et quitter la Syrie», a-t-elle insisté au lendemain d'une réunion à Istanbul avec les puissances occidentales et des pays arabes pour définir les moyens de renforcer la pression sur le régime de Damas.

Appel à un message clair

Hillary Clinton a reconnu que les Etats-Unis n'avaient pu réussir pour l'instant à organiser une action internationale qui provoquerait le départ du président syrien. «Nous devons renouveler notre unité, nous devons envoyer un message clair aux autres nations qui ne travaillent pas encore avec nous pour leur dire qu'il n'y a pas d'avenir dans tout cela», a-t-elle dit.

«Faire des plans pour une transition ordonnée» constituera «un pas important», a-t-elle insisté. Plusieurs dizaines de personnes ont été tuées mercredi à Al-Koubeir, une localité de la région de Hama (centre). Cette nouvelle tuerie fait suite au massacre d'au moins 108 personnes, le 25 mai à Houla, dans la province de Homs. Deux actions que l'ooposition syrienne attribue au régime en place. (afp/Newsnet)

Créé: 07.06.2012, 14h14

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

31 Commentaires

Daniel Praz

07.06.2012, 15:10 Heures
Signaler un abus 16 Recommandation 0

Il n'y a qu'un petit pays béliqueux qui a intérêt à ce que la Syrie, la Lybie et l'Iran soit détruits. On sait qui c'est. Les mêmes qui assassinent et font l'appartheid en Palestine, avec l'aide d'Hillary Clinton, Obama et autres infâmes atlantistes. Répondre


Daniel Praz

07.06.2012, 15:06 Heures
Signaler un abus 14 Recommandation 0

Les gens informés, via d'autres moyens que les dépêches AFP savent depuis de mois que ce sont des bandes armées, financées et armées par des pays extérieurs qui mettent la Syrie à feu et à sang. Les journalistes du Matin ne s'y rendent pas. Ils ne font que reprendre des infos d'entreprises journalistiques dont on peu, en cherchant, prouver l'immense quantité de désinformation produite. Répondre



Sondage

La série noire aérienne actuelle accroît-elle votre peur de prendre l'avion?