ACCUEIL 27.11.2014 Mis à jour à 08h38

Discussion

Hillary Clinton s'engage à «accélérer la fin du régime Assad»

La secrétaire d'Etat américaine a estimé qu'il existait «des liens» entre le groupe chiite libanais Hezbollah, l'Iran et la Syrie qui «prolongent la vie du régime». Plus...


Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

73 Commentaires

Christelle Chen

12.08.2012, 17:52 Heures
Signaler un abus 3 Recommandation 0

nous acceptons volontiers des réfugiés fortunés de ce pays en pleine guerre civile, suivie par la colonisation américaine, sponsorisée par le "propriétaire" du Golan et ses cheerleaders républicains au Congrès. Répondre


Stefan Piller

13.08.2012, 15:30 Heures
Signaler un abus

Parce que certains ici (les lumières de la connaissances qui hantent ce forum en permanence...vous vous doutez de qui je parle) trouve cela plus facile car cela correspond à leur vision du monde à la W.Bush, les gentils d'un côté et les méchants de l'autre. Heureusement, on peut voir qu'ils ne sont pas nombreux, sinon cela serait grave !


Christelle Chen

13.08.2012, 08:56 Heures
Signaler un abus 1 Recommandation 0

sur la même logique, ça aurait pu émaner de Netanyahu, puisqu'Israel sponsorisait les assassins de Sabrah + Chatila, des Chrétiens... pourquoi toujours impliquer le Hamas quand ils n'ont pas de ressources pour leurs propre peuple


Yann Burmann

13.08.2012, 05:57 Heures
Signaler un abus

C'est un message du Hezbollah ou quoi ?


Pascal Bailly

12.08.2012, 14:41 Heures
Signaler un abus

13 envois de Georges Alexandre pour ce seul sujet, hallucinant ! Répondre


Georges Alexandre

12.08.2012, 14:51 Heures
Signaler un abus 1 Recommandation 0

Z'êtes comptable dans la vraie vie ? Tiens, ça fera quatorze.


Georges Alexandre

12.08.2012, 15:10 Heures
Signaler un abus 2 Recommandation 0

Je ne vis pas sous le même fuseau horaire que vous et dehors il fait plus de quarante. Je préfère la fraicheur du patio la maison. C'est ça aussi le Moyen-Orient.


Pascal Bailly

12.08.2012, 15:00 Heures
Signaler un abus 1 Recommandation 0

Il est plus facile de compter que lire vos tartines pédantes...Sur ce, je vous laisse. Avez-vous vu le beau temps, vous je ne sais pas mais moi je vais me promener !


Georges Alexandre

12.08.2012, 12:18 Heures
Signaler un abus

Dire qu'il faut que la répression menée par le régime d'Al-Assad cesse et qu'il s'agit de s'employer à ce que le vide ne soit pas rempli par un régie islamiste mais que la population syrienne soit respectée dans sa diversité religieuse et politique semble déjà dépasser l'entendement de certains. C'est visiblement trop compliqué pour eux. Parce que, oh horreur, c'est ce qu'affirment un certain nombre de responsables. Répondre


pierre piller

12.08.2012, 13:19 Heures
Signaler un abus

Excusez-moi, Georges, pour finir (je vais voir le marathon) je ne suis pas accro aux épisodes mais sur ce coup, il faut vraiment faire du patch-work pour y arriver. Mais on est d'accord sur l'essentiel, le bien commun du peuple syrien et j'en suis très content. Bonne fin de journée.


pierre piller

12.08.2012, 12:43 Heures
Signaler un abus

Je ne peux que souscrire à ce post. On aurait du commencer par là! Le seul problème, c'est que l'écrire est une chose le faire une autre et, de mon avis, les USA ont une vision beaucoup moins angélique de la situation.


Georges Alexandre

12.08.2012, 13:00 Heures
Signaler un abus

Comme c'est ce que je répète depuis pas mal de temps, il y en a qui ont dû louper certains épisodes. ;) Par ailleurs, les USA, comme tous les autres pays, songent à leurs intérêts, et l'islamisation de la Syrie n'en fait pas partie.


Chris Milventos

12.08.2012, 01:47 Heures
Signaler un abus 2 Recommandation 0

C'est l'heure de la retraite Hillary. Ma petite dame l'effusion de sang, c'est ce que préfère le gouvernement US non? C'est une spécialité maison. J'espère que la Russie ne laissera pas faire les USA dans leur stratégie de déstabilisation... Répondre


Stefan Piller

13.08.2012, 15:28 Heures
Signaler un abus

Mais bien sure, la BBC, les gens sur place, tous le monde à tort et votre analyse et absolument exact ! C'est impressionnant à quel point vous êtes imbu de vous même et à quel point la vérité vous fait mal ! Faudrait inventer une classification psychiatrique pour définir ce comportement !


Georges Alexandre

12.08.2012, 22:36 Heures
Signaler un abus

Il y en a qui ne connaissent pas Vukovar et n'y ont rien appris. Le documentaire de la BBC est passionnant mais partiel. Et la Yougoslavie était une création récente et partielle. Qu'avaient de commun la Slovénie proche de l'Autriche et le Kosovo albanais réunis par la volonté du Traité de Versailles et conservés par la guerre froide ? Je sais que l'ami Kusturica est d'un autre avis, mais c'est un nostalgique.


Stefan Piller

12.08.2012, 21:52 Heures
Signaler un abus

Le pays s'est disloqué part le nationalisme croate, serbe, musulman et l'aide de certains européens (allemagne, autriche) à ces nationalisme. Jetez un coup d'oeil à un documentaire très bien fait qui résume bien la situation de l'époque : Yougoslavie, suicide d'une nation européenne. Cela n'a rien à voir avec le fantasme de Georges et rien à voir avec ces dires...pour changer...


Stefan Piller

12.08.2012, 21:49 Heures
Signaler un abus

Encore une fois vous avez raison Pierre et Georges à tort car le pays était fédéral et les gouvernements des républiques avaient le même système institutionnel. Que vient faire la religion sur le thème de la sécession ?? C'est pas le point de départ la religion, c'est devenu un thème de conflit rapidement mais n'était pas le point de départ de la guerre.


pierre piller

12.08.2012, 21:14 Heures
Signaler un abus

A l'époque, la Serbie, la Slovénie et la Croatie faisaient partie d'un pays appelé Yougoslavie et reconnu comme tel par la communauté internationale. J'ai plus de 60 ans et ai connu le dinar yougoslave. Parler de "pays" plus évolués dans ce contexte n'a pas de sens.Fin pour moi, bonne nuit.


Georges Alexandre

12.08.2012, 19:43 Heures
Signaler un abus

L'armée fédérale, dépendant d'une direction serbe, est d'abord intervenue pour empêcher les volontés d'autonomie de pays qui étaient beaucoup plus évolués institutionnellement que la Serbie. Et Slovénie et Croatie étaient catholiques, la Serbie orthodoxe. Vieille ligne de fracture datant de l'Empire romain.


Stefan Piller

12.08.2012, 18:34 Heures
Signaler un abus

Pierre, vous avez raison. La reconnaissance fut précéder d'arrivée d'armes de RFA à travers l'Autriche ou la Hongrie pour armer les milices croates et slovènes. Par ailleurs, l'éclatement c'est fait de manière totalement anti-constitutionel, ce qui a provoqué l'intervention de l'armée fédérale populaire, dirigé à l'époque par un croate soi-dit en passant et non un serbe...


pierre piller

12.08.2012, 17:52 Heures
Signaler un abus

La Yougoslavie était un Pays reconnu à cette époque comme non aligné et il n'était pas anormal de considérer qu'elle défendre son intégrité territoriale. La reconnaissance de la Croatie a signé le début d'un conflit d'une autre dimension, la fin du pays et dire que ce fut heureux me paraitrait osé. La suite l'a démontré malheureusement et ce n'est toujours pas fini.


Stefan Piller

12.08.2012, 17:37 Heures
Signaler un abus

Pour avoir été sur place en 1990, début août en Croatie à Slavonski Brod, je peux vous garantir que tous les ingrédients de la déflagration pour l'ex-Yougoslavie étaient bien présent aussi bien chez les Croates (hyper Nationalistes également) que chez les Serbes ou les Musulmans de Bosnie. Donc, pour rappel, une guerre c'est à deux qu'elle se fait, et la responsabilité aussi en incombe à tous


Yann Burmann

12.08.2012, 16:57 Heures
Signaler un abus

Le siège de Vukovar est intervenu avant que l'Allemagne ne reconnaisse l'indépendance croate, comme le bombardement de Zagreb ou Dubrovnik. Ce n'est pas la position allemande qui a plongé la région dans la guerre.


pierre piller

12.08.2012, 15:39 Heures
Signaler un abus

Le problème a été la reconnaissance, sous pression de l'Allemagne, de la Croatie, désolé, les pires horreurs au départ ont été entre Serbes et Croates. La Slovénie est un cas à part mais d'accord sur la remarque. Ensuite Bosnie etc etc et à ce jour l'ONU est toujours en interposition en Bosnie 20 ans après, sans parler du Kosovo, nouveau pays de 400k h. une autre guerre plus tard.


Georges Alexandre

12.08.2012, 13:23 Heures
Signaler un abus

Décidément, il y en a qui ne connaissent pas l'histoire. Le conflit yougoslave a réellement commencé lorsque la Slovénie n'a plus accepté les ingérences du pouvoir central de plus en plus dominé par des Serbes nationalistes et a organisé un referendum fin 1990 où la majorité des Slovènes se sont déclarés pour l'indépendance. A partir de là, la machine s'est mise en route.


pierre piller

12.08.2012, 12:39 Heures
Signaler un abus

L'empressement de certains à reconnaître les anciens amis, la Croatie, a créé un état de fait qui fut que des gens qui vivaient ensemble et sans problème se sont entre-tués le jour d'après. Les faits. Et comme toujours, aucune solution alternative n'avait été trouvée pour le futur de ces pays.


Yann Burmann

12.08.2012, 11:46 Heures
Signaler un abus

Prétendre que la guerre en ex-Yougoslavie est de la responsabilité des "Occidentaux" est aberrant. En revanche, l'intervention étrangère à mis fin aux exactions et, deux décennies plus tard, la Croatie va rejoindre l'Europe et la Serbie lui emboitera le pas.


Georges Alexandre

12.08.2012, 11:36 Heures
Signaler un abus 2 Recommandation 0

La grande excuse de ceux qui soutiennent les exactions de certains régimes arbitraires est toujours la même : "Vous savez M'sieur, les autres y font la même chose". D'abord ce n'est pas vrai, l'éclatement de la Yougoslavie, par exemple, a été provoqué par la volonté des dirigeants serbes de contrôler l'ensemble de la Fédération en dépit des aspirations de ses membres et des voix comme celle de Mitterrand s'étaient élevées contre ce démentellement.


pierre piller

12.08.2012, 09:44 Heures
Signaler un abus 1 Recommandation 0

Parce que l'Afghanistan et l'Irak c'est mieux? et les Occidentaux sont aussi responsables de l'éclatement anarchique de l'ex-Yougoslavie avec tout le cortège de massacres qui en a suivi. A cette glorieuse époque, tous les régimes attaqués maintenant étaient amis. Ben Ali, Moubarak et même Kadhafi. Après on fait un tribunal à la Haye et on se donne bonne conscience, on ne juge que les perdants.


Georges Alexandre

12.08.2012, 09:32 Heures
Signaler un abus 2 Recommandation 0

Pour le moment, c'est toujours le gouvernement qui pratique l'effusion de sang en Syrie. Et à Alep il a commencé à viser son patrimoine historique, ne faisant pas dans le détail. Pour les Russes, on se souvient juste de leurs pratiques en Tchétchénie.


Yann Burmann

12.08.2012, 09:16 Heures
Signaler un abus 2 Recommandation 0

La Russie est plutôt incline à laisser-faire ces derniers temps, non ?


François Noth

11.08.2012, 20:36 Heures
Signaler un abus 2 Recommandation 0

@Georges Alexandre, je vous trouve très cultivé et malgré le fait que vous soyez un peu ennuyant et professoral,je partage votre analyse. Répondre


Georges Alexandre

11.08.2012, 22:55 Heures
Signaler un abus 3 Recommandation 0

Bon, la prochaine fois je m'efforcerai de rajouter une touche de comique, mais reconnaissez qu'au vu du sujet ce n'est pas très aisé.


Nadia El Harch

11.08.2012, 23:38 Heures
Signaler un abus 2 Recommandation 0

Quoi qu'il en soit, si l'expression de cette dame démontre ce qu'elle est à l'intérieur d'elle... ça fait peur... Je comprends aisément que son mari ait quelque peu dérapé en son temps .... elle est d'une douceur; c'est le cas de le dire, que ce soit à travers ses propos ou sa bobine, elle inspire confiance ^^ Répondre


Carl Frank

12.08.2012, 11:40 Heures
Signaler un abus 1 Recommandation 0

Ma femme fait aussi cette tête-là quand elle est fâchée. Vous pensez que les femmes devraient être tout le temps douces, soumises et en train de faire la vaisselle? Votre pseudo "Harsch" sûrement, mais "Nadia", j'en doute...


Francine Kobel-Robert

12.08.2012, 12:39 Heures
Signaler un abus 1 Recommandation 0

Nadia, vous arrivez même à trouver "déraisonnable" le gars tétraplégique qui s'est trouvé une nouvelle vie, après son accident. Ce qui le rend heureux, même au risque d'un nouvel accident. Je vais pas m'étonner de votre remarque.....


Yann Burmann

12.08.2012, 00:54 Heures
Signaler un abus 3 Recommandation 0

On peut voir une photo de vous pour procéder à notre propre analyse ? ^^


pierre piller

11.08.2012, 19:06 Heures
Signaler un abus 2 Recommandation 0

@ Georges Alexandre. Merci de me préciser que la Syrie est au Moyen-Orient, j'avais pas observé. Les premières croisades se sont terminées avec le départ du dernier Franc, chassé par les Mamelouks. Donc le monde oriental est complexe, beaucoup plus complexe que ce qu'en pense certains "cerveaux" qui interviennent à qui mieux mieux un peu partout et n'importe comment. Répondre


Georges Alexandre

11.08.2012, 19:53 Heures
Signaler un abus 2 Recommandation 0

A lire ses interventions, on voit que Pierre Piller n'a jamais parlé avec un seul Syrien. Et merci de dire que la région est complexe, c'est ce que je ne cesse de rappeler depuis un an et demi. On voit qu'il ne tire jamais profit d'autre opinions que les siennes. A propos, les Mamelouks sont à l'origine des mercenaires dont certains provenaient de beaucoup plus loin que les chevaliers qui s'étaient installés en Palestine.


Georges Alexandre

11.08.2012, 18:26 Heures
Signaler un abus 5 Recommandation 0

Il se trouve qu'on peut réprouver la répression meurtrière d'Al-Assad. souhaiter qu'il dégage enfin, et ne pas vouloir que des islamistes soutenus par l'Arabie Saoudite et le Qatar prennent sa place. Cela dépasse visiblement la pensée simpliste de pas mal de gens, mais la population syrienne aimerait bien qu'on la soutienne dans cette direction.. Répondre


Stefan Piller

12.08.2012, 18:31 Heures
Signaler un abus

Georges lui, connait des syriens, d'ailleurs, à le lire (bien que ce soit hautement indigeste), il sait tout sur tout et d'ailleurs, les autres, quelques soit leur arguments, ont tort... C'est sidérant !Bref, le résultat de tout ce qui arrive en Syrie c'est que beaucoup de morts vont encore arriver et cela pour pas grand chose, changer une dictature pour une autre...


Georges Alexandre

11.08.2012, 19:59 Heures
Signaler un abus 3 Recommandation 0

Les Syriens, que Pierre Piller ne connait pas, n'ont aucune envie que leur pays éclate. Ils aimeraient qu'Iran, Qatar Hezbollah et autres les laissent décider de leur avenir. Beaucoup d'entre eux estiment que vu le passé la France aurait son rôle à jouer ,non pas dans le domaine militaire, mais dans celui de la restauration du pays.Ils pensent que le pire n'est pas toujours à venir, mais que beaucoup s'ingénient à le faire arriver.


pierre piller

11.08.2012, 19:00 Heures
Signaler un abus 3 Recommandation 0

C'est ce qu'on appelle de la sculpture sur nuages, totalement irréaliste, le beurre, l'argent du beurre, la laitière et l'immeuble. Personne ne peut approuver ce qu'il se passe en Syrie. Mais faire éclater la Syrie, c'est un demi-siècle de guerre civile à venir. Vous y croyez pas? Regardez le Liban, c'est ça qu'on veut? Pas simpliste mais pas occidental dans la pensée comme on l'aimerait....


Jean-François Chappuis

11.08.2012, 18:11 Heures
Signaler un abus 3 Recommandation 0

L'Oncle Sam veut aller faire de l'ordre en Syrie avec l'aval de la Turquie, depuis ses bases avancées afin de détruire le régime du Président Assad, qui prépare sa retraite en Iran! Ce sera l'occasion pour les Américains de rendre un service aux Turcs, en détruisant les bases avancées de PKK Turcs qui se sont mis au service de Damas. Comme ça un service en vaut un autre! Répondre


Carl Frank

12.08.2012, 11:34 Heures
Signaler un abus 1 Recommandation 0

La Turquie est membre de l'OTAN depuis 1952. Il ne s'agit pas de "bases avancées" américaines. Il y a de nombreuses bases de l'OTAN sur les hauts plateaux d'Anatolie et ailleurs en Turquie, sans compter les installations nucléaires. Rien de nouveau, j'ai visité tout ça il y a plus de 30 ans.


Georges Alexandre

11.08.2012, 20:25 Heures
Signaler un abus

Michel, ça c'est l'analyse des géopoliticiens du dimanche. La base de Tartous en Syrie ne dérange pas les USA, ils ont même garanti aux Russes qu'ils pourraient la garder s'ils cessaient leurs vétos. Par ailleurs, si les USA voulaient vraiment s'imposer directement dans la région, il serait plus simple de le faire au Liban, Etat extrêmement faible et d'éliminer le Hezbolah, plutôt qu'Assad.


Georges Alexandre

11.08.2012, 20:07 Heures
Signaler un abus 3 Recommandation 0

Opposer la culture russe à la culture américaine est bien sûr parfaitement stupide. Toutes deux sont fondées essentiellement sur la pensée du dix-neuvième siècle, et à cette époque, la pensée politique était bien plus en avance aux Etats-Unis .Au vingtième siècle, c'est le cinéma qui est le vecteur culturel essentiel et avec le cinéma, les USA ont pris quelques longueurs d'avance.


pierre piller

11.08.2012, 19:44 Heures
Signaler un abus 1 Recommandation 0

A part Bobby Fischer, les USA n'ont jamais eu de grand joueurs d'échec. Contre les Russes, aucune chance. Pays difficilement défendable mais imprenable. En plus ils ont quelques allumettes dissuasives et pas de hasard si M. Poutine est revenu, le Russe en a assez d'être traité seconde zone et leur culture est bien plus profonde et ancienne qu'aux USA.


Michel Beaumont

11.08.2012, 19:28 Heures
Signaler un abus

@Pierre Piller.Si on peut rajouter quelque chose! La guerre pour le gaz. Faites des recherches c'est très intéressant. le projet Nabuco des USA suivi de l'Europe pour contrer la Russie et son projet South Stream et Nord Stream. En plus d'être un passage important, le sol syrien est plein de gaz.


pierre piller

11.08.2012, 19:08 Heures
Signaler un abus 2 Recommandation 0

@Michel Beaumont. Rien à ajouter, analyse pertinente. Bonne soirée.


Michel Beaumont

11.08.2012, 18:48 Heures
Signaler un abus 4 Recommandation 0

@Georges A. Prendre le contrôle de la Syrie, cela veut dire, pour les Etats-Unis, éliminer la Russie du bassin méditerranéen, neutraliser le Liban, fragiliser d’avantage l’Irak, affirmer la puissance d’Israël, et par conséquent, assurer la continuité de l’exploitation des richesses de la région. La mise sous contrôle de la Syrie permettra aux Etats-Unis d’attaquer l’Iran.


Michel Beaumont

11.08.2012, 18:48 Heures
Signaler un abus 3 Recommandation 0

Le cas échéant, ils affaibliront, sérieusement, les Chinois et les Russes, puisqu’ils auront sous contrôle la plupart des réserves d’hydrocarbures, ainsi que le détroit d’Hormuz, passage stratégique, pour le trafic maritime pétrolier. Les enjeux économiques sont colossaux


Francine Kobel-Robert

11.08.2012, 18:27 Heures
Signaler un abus 5 Recommandation 0

@Georges, il a écrit bien pire aujourd'hui concernant d'autres articles, sur d'autres journaux, ça.... c'est rien.


Georges Alexandre

11.08.2012, 18:21 Heures
Signaler un abus 3 Recommandation 0

Le simplisme du raisonnement de certains est confondant. Les USA sont passablement occupés à se retirer de l'Afghanistan et de l'Irak et ont tout sauf envie de remettre ça en Syrie. Pour quel profit d'ailleurs ? Mais il y en a qui sont incapables de quitter les ornières de leur esprit.


pierre piller

11.08.2012, 23:43 Heures
Signaler un abus 1 Recommandation 0

@Georges Alexandre Contrairement à ce que vous pensez, j'ai pas mal connu de gens venant du Moyen-Orient et ce que vous estimez de mes opinions peut vous être sans autre retourné. Vous devez incarner le savoir absolu mais je ne m'en étais pas aperçu. Quant au Mamelouks, mes souvenirs d'histoire sont suffisants de même que mes lectures qui me rappellent qu'il s'agissait d'esclaves affranchis. Répondre


Nadia El Harch

11.08.2012, 23:42 Heures
Signaler un abus 3 Recommandation 0

"Hillary Clinton s'est engagée samedi à Istanbul à «accélérer la fin de l'effusion de sang et du régime Assad» en Syrie" Par une effusion de sang à l'américaine ? Bof pourquoi pas... de toute façon, ils feront à terme ce qu'ils veulent... je me demande juste ce que tout le monde dira lorsqu'elle ou un autre de par là-bas tiendront le même discours pour le futur pays qui sera dans leur colimateur ! Répondre


pierre piller

11.08.2012, 15:22 Heures
Signaler un abus 7 Recommandation 0

Je lui souhaite beaucoup de plaisir. Il semble qu'après le bourbier Afghan, celui d'Irak et autres, on ait toujours pas compris aux USA que le monde ne fonctionne pas d'une manière uniforme USA. Toutes ces manoeuvres à terme serviront la cause des intégristes, comme on l'a vu dans ce merveilleux printemps arabe. Et se mettre à dos la Chine et la Russie, cerise sur le gâteau. Répondre


Yann Burmann

12.08.2012, 00:57 Heures
Signaler un abus 1 Recommandation 0

Accepter des dictateurs comme M.Kadhafi ou S.Hussein sous prétexte qu'ils combattent les intégristes, c'est ne pas comprendre que la répression qu'ils exercent nourri l'intégrisme.


Parvaneh Farhadi

11.08.2012, 18:42 Heures
Signaler un abus

Le fait - qui est admis - que l'Ouest supporte al-Qaida en Syrie devrait nous faire repenser tout le histoire mensongère du "guerre contre le terreur". Les E.U. et leur laquais sont les plus grandes terroristes du monde.


Michel Beaumont

11.08.2012, 16:48 Heures
Signaler un abus 5 Recommandation 0

Regardez les combattants intégristes arrivés en Syrie ces derniers mois, des guerriers extrémistes. L'ASL et la population en ont très peur. Taxe révolutionnaire à chaque barage (raquet) et très fort risque de se faire tuer, tabasser si l'on est chrétien ou alaouite.


Michel Beaumont

11.08.2012, 16:24 Heures
Signaler un abus 1 Recommandation 0

Justement l'inaction est garante de l'éviction des intégristes. L'Irak de Saddam Hussein, l'Afghanistan avant les Russes et les USA, la Libye de Kadhafi, La Syrie des El-Assad, le Liban quand il était considéré comme "La Suisse du Moyen-Orient", l'Egypte d'avant la révolution, l'Iran (quand on renverse pas son gouvernement), étaient des alliés qui combattait le terrorisme autant que l'occident


Yann Burmann

11.08.2012, 15:42 Heures
Signaler un abus 3 Recommandation 0

Si l'inaction était garante de l'éviction des intégristes, ce serait parfait. Mais comme ça ne l'est pas, l'équation se complique quelque peu.


Michel Beaumont

11.08.2012, 16:24 Heures
Signaler un abus 2 Recommandation 0

Au même titre qu'actuellement le font, l'Arabie Saoudite, le Bahreïn, le Qatar, les Émirats arabes unis. Tant qu'ils arrivent à faire converger leurs intérêts avec ceux des États-Unis et d’Israël ça va mais quand ce n'est plus le cas, la déstabilisation et la guerre s'annoncent. Et c'est la que le terrorisme, l'intégrisme arrivent en masse.


Rainbird Archer

11.08.2012, 15:57 Heures
Signaler un abus 13 Recommandation 0

Les USA qui aident les insurgés - dont des islamistes - qui eux-mêmes combattent les USA en Afghanistan. On a vu le résultat de la politique et de l'action américaine en Libye avec pour finalité l'ascension des islamistes au pouvoir. Les minorités vont encore chaudement remercier les USA pour leur hypocrisie et leur manipulation. USA go home! Répondre


Stefan Piller

12.08.2012, 17:41 Heures
Signaler un abus 1 Recommandation 0

Vous parlez des libéraux qui cautionne la torture et le meurtre gratuit en Libye ?? Ah belle exemple, bravo !


Yann Burmann

12.08.2012, 09:22 Heures
Signaler un abus

On corrigera en notant qu'en Libye les libéraux ont obtenu près de 40 sièges contre 17 aux islamistes. Mais ça ne changera sûrement pas votre raisonnement.


Isabelle Freymond

11.08.2012, 16:46 Heures
Signaler un abus 11 Recommandation 0

Les USA continuent leur "colonisation masquée". Après l'Irak, la Libye, maintenant la Syrie et ensuite logiquement l'Iran et l'Algérie. Bientôt, tous les pays du nord de l'Afrique seront à leurs bottes. Vive les médias de désinformation qui les font encore passer pour libérateurs alors qu'ils asservissent ces peuples les uns après les autres. Répondre


pierre piller

12.08.2012, 00:15 Heures
Signaler un abus

J'ajouterais que, vu les clivages religieux existants en Syrie, les minorités subiront le même sort que les coptes en Egypte et qu'en Syrie, ça créera les conditions d'une guerre civile larvée à la libanaise. Après chacun est libre de ses opinions. A voir les résultats en Irak et en Afghanistan, les experts devaient être un peu fatigués, des centaines de milliers de civils tués pour rien.


Michel Beaumont

11.08.2012, 18:47 Heures
Signaler un abus

Le cas échéant, ils affaibliront, sérieusement, les Chinois et les Russes, puisqu’ils auront sous contrôle la plupart des réserves d’hydrocarbures, ainsi que le détroit d’Hormuz, passage stratégique, pour le trafic maritime pétrolier. Les enjeux économiques sont colossaux


Parvaneh Farhadi

11.08.2012, 18:40 Heures
Signaler un abus

Parfaitement d'accord avec vous, Mme Freymond. Ne vous laissez surtout pas déconcerter par les propagandistes débiles de la FSA, qui est en verité rien d'autre que l'al-Qaida en Syrie, supporter par l'Arabie Saudite, le Qatar, la Turquie et les E.U. est responsable de massacre contre les minorités en Syrie. L'Ouest supporte al-Qaida? On peut et doit se poser des questions sur cela.


Michel Beaumont

11.08.2012, 18:05 Heures
Signaler un abus 1 Recommandation 0

Personne ne cherche à les soumettre. Si les USA et leurs alliés ont trouvé leurs intérêts durant 50ans dans le maintient de la tyrannie au moyen-orient c'est uniquement pour pouvoir profiter des ressources de ces pays pour une bouchée de pain et pour protéger Israël. Le peuple paie mais les sociétés privés et le secteur de l'armement s’enrichissent, rien ne change.


Georges Alexandre

11.08.2012, 18:04 Heures
Signaler un abus 3 Recommandation 0

La Syrie n'est pas située en Afrique du Nord, mais au Proche-Orient, qui se trouve en Asie. Nous ne sommes plus à l’époque des Croisades ou de la Colonisation et l'Occident serait ravi que la Syrie retrouve la paix sans avoir à intervenir, ce qu'il se refuse de faire depuis une année et demie, malgré les nombreuses demandes qui lui sont adressées par une population bombardée et massacrée.


pierre piller

11.08.2012, 16:55 Heures
Signaler un abus 1 Recommandation 0

Non, Isabelle. Relisez l'histoire. Jamais on ne les soumettra et cette politique absurde leur explosera à la figure, comme en Irak (250.000 civils tués minimum sur deux guerres, qui s'en soucie?) et en Afghanistan. L'Occident perdra cette croisade comme celles au tournant du premier millénaire, ils ont le temps et nous refusons de le comprendre obsédé par le "courtermisme" ambiant.



Retour au texte