ACCUEIL 25.4.2014 Mis à jour à 09h45

Un important réseau de passeurs démantelé en Europe

Immigration clandestine

Un important réseau d'immigration clandestine a été démantelé suite à l'arrestation de 103 suspects à travers l'Europe. Les mariages blancs faisaient également partie de leur modus operandi.

Mis à jour le 30.01.2013 4 Commentaires
Les immigrés clandestins voyageaient dans des conditions inhumaines. Image d'illustration.

Les immigrés clandestins voyageaient dans des conditions inhumaines. Image d'illustration.
Image: AFP

Articles en relation

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Un important réseau d'immigration clandestine a été démantelé suite à l'arrestation de 103 suspects à travers l'Europe, a annoncé mercredi Europol. Les immigrants provenaient principalement d'Afghanistan, d'Irak, du Pakistan, de Syrie et de Turquie.

«Il s'agit de l'une des plus importantes actions coordonnées à l'échelle européenne contre des passeurs, qui a vu la mobilisation de plus de 1200 agents», selon un communiqué de l'Office européen de police.

«Toutes les personnes interpellées sont soupçonnées d'être impliquées dans l'immigration clandestine d'un grand nombre d'immigrants vers et au sein de l'Union européenne principalement via la Turquie et la région occidentale des Balkans», a souligné la même source.

Les arrestations ont eu lieu tôt mardi matin en Croatie, en République Tchèque, en France, en Allemagne, en Grèce, en Hongrie, en Pologne, en Slovaquie, en Turquie et au Kosovo, a précisé Europol. Par ailleurs, 117 maisons ont été perquisitionnées, menant à la saisie de téléphones mobiles, d'ordinateurs portables, d'une arme semi-automatique et de 176'500 euros (218'400 francs suisses) en liquide.

Conditions inhumaines

Les immigrants, principalement originaires d'Afghanistan, Irak, Pakistan, Syrie et Turquie, voyageaient «souvent dans des conditions inhumaines et dangereuses, comme dans de très petits compartiments cachés dans des autocars ou des camions, dans des trains de marchandises ou des bateaux», selon Europol.

«Les mariages blancs faisaient également partie du modus operandi pour régulariser leur statut dans l'Union européenne», a assuré l'Office de police. (ats/Newsnet)

Créé: 30.01.2013, 18h05

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

4 Commentaires

Patrick Page

30.01.2013, 18:32 Heures
Signaler un abus 44 Recommandation 1

Et dire que ce n'est que la pointe de l'iceberg:-)...Seule solution durcir les lois envers les passeurs et les immigrants clandestins, ainsi que tout les complices qui sont déjà chez nous, qui les cachent, qui organisent les mariages en blanc et pour les faux documents d'identités et autre! Répondre


Manuel Fernandes

30.01.2013, 22:23 Heures
Signaler un abus 3 Recommandation 19

Personnellement je trouve ces peuples bien coopératifs. A leur place et vivant dans leur condition ça fait belle lurettes que je serai en Europe, passeport , papier ou pas....Maintenant si on se pose la question de savoir ce que nous aurions fait dans la situation inverse , eh bien il y à fort à parier que nous serions sur leur continent et de force en plus.... Répondre