ACCUEIL 29.7.2014 Mis à jour à 03h32

Impossible d'être policier sans pénis

Argentine

Une vive polémique secouait vendredi la province argentine de Cordoba, la presse ayant révélé que les aspirants policiers devraient désormais ne pas avoir subi d'ablation du pénis ni présenter une atrophie des testicules.

Mis à jour le 17.08.2012 2 Commentaires
Vive polémique en Argentine avec le recrutement des policiers.

Vive polémique en Argentine avec le recrutement des policiers.
Image: ARCHIVES/AFP

Partager & Commenter

Les aspirants policiers, dans le centre de l'Argentine, devraient désormais ne pas avoir subi d'ablation du pénis ni présenter une atrophie des testicules.

«A l'heure de choisir ses candidats, la police de Cordoba considère que ceux qui auront subi une ablation du pénis ou auront les testicules atrophiés ne pourront postuler», a dénoncé le quotidien la Voz del Interior.

Ces conditions ont immédiatement été interprétées comme une discrimination déguisée envers les transsexuels et ont contraint vendredi la police de Cordoba à préciser que ces candidats n'étaient pas écartés d'office.

Commission de médecins

«Si la personne va bien et présente une pathologie de ce type, son cas est examiné par une commission de médecins qui se prononcera après avoir demandé des études psychologiques et psychiatriques», a assuré à la presse le médecin de la police de Cordoba Raul Preiser.

L'Argentine, premier pays d'Amérique latine à avoir légalisé le mariage entre personnes du même sexe en 2010, avait encore étonné il y a trois mois en autorisant le libre choix de l'identité sexuelle.

Les personnes transsexuelles peuvent désormais s'enregistrer sous l'identité sexuelle de leur choix à l'état-civil. (afp/Newsnet)

Créé: 17.08.2012, 22h18

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

2 Commentaires

Parvaneh Farhadi

18.08.2012, 09:09 Heures
Signaler un abus 2 Recommandation 0

«une ablation du pénis ou auront les testicules atrophiés ne pourront postuler» Ça n'a absolument rien à voir avec le transsexualisme. Il vaudrait mieux de s'informer pour que ne pas écrire des stupidités pareilles. Répondre


Jean-Paul Costantini

19.08.2012, 09:28 Heures
Signaler un abus

Excusez-moi, mais, franchement, je n'y ai rien compris. Répondre



Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne