Lundi 26 septembre 2016 | Dernière mise à jour 12:07

Discussion

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

7 Commentaires

C'est trop bizarre je pensais que le régime se battait juste contre des populations civiles qu'il massacrait avec l'aide des méchants russes.


Cette présentation là n'est pas celle que l'on peut lire dans nos médias. C'est en revanche celle que certains veulent vous faire croire qu'on y lit, et qu'eux détiennent une autre vérité, la Vraie, celle qu'on vous cache. Vous devriez un peu chercher qui sont les initiateurs de ces thèses pour vérifier que leur idéologie est bien la même que la vôtre.

Signaler un abus

Pauvre pays où désormais les femmes seront mises sous tutelle et mise à mort pour un rien il fallait s'y attendre là où les extrémistes de tout poils arrivent ce sont les femmes et les enfants qui payent le prix fort.


ça bouillonne dans cette marmite qu'est le moyen orient.Quand le régime syrien tombera ... à quel saint faudra-t-il se vouer? Modéré ou extrémistes? Même question pour les frères musulman égyptiens en Egypte? L'Iran qui surveille et Israël qui avec son armement nucléaire non déclaré.Avec la folie des hommes ... ils vont nous faire un beau carnage... au nom d'Allah et de Dieu.


C'était fatal, les intégristes ont fini par trouvé leur créneau. Tous les gens sérieux annonçaient que le jusqu'au-boutisme d'Al-Assad n'allait pas le sauver mais détruire le fragile équilibre qui régnait dans son pays et donner aux islamistes de tous poils l'occasion de se manifester.


Les premières manifestations ne demandaient pas le départ d'Assad mais que justice soit rendue à propos de la torture appliquée à des d'écoliers. L'opposition espérait une libéralisation du régime, celui-ci s'est refermé comme une huitre, animal généralement assez stupide.

Signaler un abus

Il aurait dû partir tout de suite et leur laisser le pouvoir plus tôt tout le monde aurait été content.

Signaler un abus


Retour à l'article
Publicité