ACCUEIL 29.11.2014 Mis à jour à 23h50

Peur de la foudre? Entre fantasmes et réalité

Risques d'orages

En cette période de canicule, le temps est à l’orage et aux coups de foudre. Deux faits divers, survenus ces derniers jours en France, font resurgir des peurs ancestrales.

Par Jean-Claude Meier. Mis à jour le 22.08.2012 1 Commentaire
La foudre est un phénomène spectaculaire, violent, mais pas forcément mortel. Contrairement à une idée très répandue, la grande majorité des personnes foudroyées survivent.

La foudre est un phénomène spectaculaire, violent, mais pas forcément mortel. Contrairement à une idée très répandue, la grande majorité des personnes foudroyées survivent.
Image: Reuters

Règles de sécurité

Si vous êtes surpris par l’orage:
- Éloignez-vous des arbres isolés.
- Évitez les zones surélevées et la lisère d’un bois.
- Lorsque l’orage est très violent, n’hésitez pas à vous asseoir ou à vous coucher dans un fossé.
- Ne vous approchez pas à plus de 30m d’une clôture en fil de fer à cause du risque élevé d’électrocution même si la foudre a frappé la clôture à 1 km de là.
- Il n’est pas nécessaire de fermer portes et fenêtres, sinon pour empêcher la pluie d’entrer (la foudre traverse la brique !).
- Il n’y a aucun rapport entre les courants d’air et la trajectoire de la foudre.
- Les golfeurs devraient éviter de lever leur bâton au-dessus de leur tête.
- Les nageurs devraient sortir de l’eau.
- En voiture, ne garez pas votre véhicule près d’un grand arbre ou d’une clôture grillagée.

Afin de vous protéger de la foudre:
- Évitez les activités de plein air.
- Abritez-vous dans un bâtiment clos si possible, à défaut dans une voiture.

Partager & Commenter

Dimanche, sur une plage de l'île d'Oléron, alors que le temps n'était pourtant pas orageux, un éclair a frappé deux femmes, isolées de leur groupe. Si l'une d'elles est indemne, la seconde, d’abord en état de mort apparente, a survécu. Le lendemain, à Argelès-Gazost, dans les Hautes-Pyrénées, cinq personnes ont été frappées par un éclair alors qu’elles effectuaient un parcours de type «accrobranche» dans les arbres.

Un tueur en puissance

La foudre est un phénomène spectaculaire, violent, mais pas forcément mortel. Contrairement à une idée très répandue, la grande majorité des personnes foudroyées survivent aux quelque 300’000 volts reçus en un éclair. Si l'homme et la science n'ont pas encore réussi à domestiquer ce phénomène, se produisant schématiquement lorsqu'il y a trop d'électricité statique dans l'air, l'éclair reste encore une source de fantasmes et un tueur en puissance.

Selon les spécialistes, les orages le plus violents ont lieu durant les mois de juillet et août. Les éclairs frappent souvent en série. En moyenne, plus de 300 personnes sont foudroyées chaque année dans les pays situés au sud du continent européen.

«La plupart du temps, ces accidents sont dus à l'inconscience ou à l'insouciance des victimes. Il y a des périodes à risques, notamment quand il y a de fortes chaleurs, mais les événements de ces derniers jours n'ont rien d'exceptionnel», souligne Claude Roulleau, secrétaire général de l’Association Protection Foudre, interviewé par l’Express.fr.

Le spécialiste précise que dans le cas des cinq personnes foudroyées sur le parcours du parc d’attraction, elles ont eu affaire à un orage «classique». La fatalité a joué un rôle puisque les responsables du parc, où a eu lieu l’accident, venaient de déclencher une procédure d’évacuation au moment où la foudre a frappé.

Pour ce qui est du deuxième accident, sur l’île d’Oléron, les victimes se sont retrouvées dans ce que les météorologues appellent un orage «sec» (éclairs non accompagnés de pluie, avec forte intensité électrique due le plus souvent à des vents ascendants particulièrement forts). Dans ce cas là, il était difficile aux victimes de prévoir ce qui allait arriver pour se mettre rapidement à l’abri.

Conseils à suivre

Des gestes simples permettent d’éviter de se faire foudroyer (voir encadrés). «Il ne faut surtout pas courir, et s'éloigner de trois mètres les uns des autres. La meilleure attitude, c'est de se rouler en boule par terre en position foetale, genoux repliés. Certains types d'abris sont à éviter: les arbres, les hangars métalliques... tout comme il ne faut pas ouvrir de parapluie. Il faut enfin savoir que la voiture est un endroit particulièrement sûr», recommande Claude Roulleau.

La foudre cause des brûlures lorsqu’elle pénètre et sort du corps, mais c’est le traumatisme mental qui est le plus lourd, selon la constatation des spécialistes. Les proches des victimes qui ont assisté au foudroiement peuvent également en garder des séquelles sur le plan psychologique.

Pour les survivants touchés par la foudre, les types de séquelles physiologiques peuvent être nombreux: troubles cardiaques, de la mémoire, lésion des organes internes, troubles visuels (rétinite, cataracte) ou auditifs (bourdonnement, vertiges)…, accompagné d’un «choc psychologique hors du commun», selon la doctoresse Elisabeth Gourbière, médecin spécialiste de la foudre interrogé par l’AFP.

La constatation est corroborée par Claude Roulleau: «Cela peut se manifester, à l’approche des orages, par des crises d’angoisse, des maux de tête, des tremblements… Ces personnes sentent l’arrivée de l’orage avant les autres. Elles ont aussi, malheureusement, le sentiment d’être incomprises par les gens qui les entourent». «Les foudroiements sont globalement graves: 10% des victimes décèdent, plus de 70% des survivants ont des séquelles permanentes et invalidantes », constate la doctoresse Elisabeth Gourbière.

«Arc de contournement»

Si la plupart des personnes foudroyées survivent, c’est que la majorité des 300’000 volts d’un éclair passent à la surface du corps, sous la forme d’un «arc de contournement». Et c’est l’énergie dégagée par le courant qui est la plus dévastatrice. C’est elle qui déclenche des arrêts cardiaques, la principale cause de mortalité chez les victimes de foudroiement.

Selon Christian Bouquereau, professeur à l’université de Mons (Belgique), grand spécialiste en éclairs et excellent vulgarisateur scientifique (voir la vidéo ci-dessous), pour être touché par la foudre il faut qu’un certain nombre de paramètres concordants soient réunis. «Tout dépend de la conductibilité du sol, de la qualité des chaussures, si l'on porte des objets métalliques et près de 65 autres facteurs», souligne le professeur belge.

(Newsnet)

Créé: 22.08.2012, 12h13

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

1 Commentaire

dominique grognuz

23.08.2012, 00:49 Heures
Signaler un abus

qunad zeus est en colère restons humbles Répondre



Sondage

Sarkozy à la tête de l'UMP, un bon tremplin pour les présidentielles?




Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons
Super héros, Louis Vuitton, fleuri, à poids... Les meilleurs du web!