ACCUEIL 23.11.2014 Mis à jour à 00h06

Stage militaire pour les agents du fisc indonésien

Corruption

Jakarta enverra 32'000 agents du fisc en stage dans ses forces armées. L’idée est de susciter professionnalisme et probité, dans une administration fiscale gangrénée par la corruption.

Par Pierre-François Besson. Mis à jour le 21.06.2012 1 Commentaire
Les grands moyens pour

Les grands moyens pour "professionnaliser" le fisc.
Image: Keystone

Scandale

Articles en relation

Partager & Commenter

Mots-clés

Le quatrième pays le plus peuplé de la planète peine à encaisser ses impôts. Ses revenus fiscaux ne dépasseraient pas 10,9% du PIB, selon la Banque mondiale. Contre 16% en Thaïlande. Et 20,5% en Turquie.

Or, au cœur de la zone de croissance du Sud-Est asiatique, le pays a besoin de sous et d’un budget de l’Etat solide pour financer ses infrastructures en plein chantier.

La population active indonésienne est estimée à 110 millions de personnes, sur un total de 240 millions d’habitants. Mais seuls 10 millions auraient remplis leur déclaration d’impôts en 2012, écrivent Les Echos.

C’est que la corruption serait devenue un sport national dans la troisième plus grande démocratie de la planète. Plutôt que de penser à payer leurs impôts, les Indonésiens préféreraient corrompre les inspecteurs du fisc. L’idée étant qu’ils les aident à tromper l’administration.

L’Etat prend donc le taureau par les cornes, constate le quotidien économique. Sa solution rappelle le rôle joué par l’armée dans cette ex-dictature.

Trois semaines de stages

Face à des services fiscaux jugés boiteux et corrompus, Jakarta s’apprête à envoyer 32'000 inspecteurs des impôts en stage dans les forces armées. Des stages d’entraînement militaire, d’une durée de trois semaines.

Ces derniers temps, les agents du fisc indonésien ont été impliqués dans plusieurs grands scandales. L’espoir du gouvernement? Renforcer leur professionnalisme. Et leur probité. (Newsnet)

Créé: 21.06.2012, 10h41

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

1 Commentaire

Ave César

21.06.2012, 16:27 Heures
Signaler un abus

Qu'ils les envoient en stage en Suisse. On est champion toutes catégories que ce soit pour les militaires ou les problèmes liés au fisc. A Berne on sait tout faire, yaka demander. Répondre