ACCUEIL 22.10.2014 Mis à jour à 14h00

L'ancienne gloire mondiale Chavela Vargas est morte

Carnet noir

La chanteuse mexicaine a quitté la vie à l'âge de 93 ans. Elle s'était construit une vie de légende avec sa relation à l'alcool, son homosexualité et ses amitiés avec Frida Kahlo et Diego Rivera.

Mis à jour le 05.08.2012 2 Commentaires

Le clip de «La Llorona», issu du Film Frida.


Partager & Commenter

La chanteuse mexicaine Chavela Vargas, qui a connu une gloire mondiale dans les années 60-70, est morte à l'âge de 93 ans dimanche dans un hôpital de Guernavaca, au Mexique, où elle avait été admise il y a une semaine, a annoncé la biographe de l'artiste.

«A environ une heure de l'après-midi (dimanche), Chavela est morte paisiblement», a déclaré Maria Cortina, une proche de la chanteuse. Chavela Vargas était hospitalisée depuis lundi en soins intensifs dans un hôpital de Cuernava, à quelque 90 km de Mexico, pour une broncho-pneumonie, avait indiqué une source hospitalière.

L'artiste était revenue d'un séjour en Espagne au cours duquel elle avait présenté un disque, «La Luna Grande», dédié au poète espagnol Federico Garcia Lorca (1898-1936).

L'Edith Piaf mexicaine

Représentante de la chanson «ranchera», en général plutôt réservée aux hommes, Chavela Vargas était arrivée au Mexique depuis son Costa Rica natal dans les années 30 et avait acquis par la suite la nationalité mexicaine.

De son vrai nom Isabel Vargas Lizano, la chanteuse née en 1919 s'est construit une vie de légende en raison de sa relation avec l'alcool, de son homosexualité et de son amitié avec quelques unes des grandes figures de la culture mexicaine du XXe siècle comme les peintres Frida Kahlo (1907-1954) et Diego Rivera (1886-1957).

Comme Edith Piaf, à laquelle l'a comparée le metteur en scène espagnol Pedro Almodovar, elle avait commencé sa carrière en chantant dans les rues. Dans les années 90, après plusieurs années au cours desquelles elle avait sombré dans l'alcoolisme, Chavela Vargas avait effectué une tournée mondiale, en remplissant notamment l'Olympia de Paris et le Carnegie Hall de New York avec ses anciens succès comme «La Llorona», «Piensa en mi» ou «El ultimo trago».

Piensa en mi

(afp/Newsnet)

Créé: 05.08.2012, 21h47

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

2 Commentaires

Georges Alexandre

06.08.2012, 10:32 Heures
Signaler un abus 1 Recommandation 0

Elle était sublime, Chavela Vargas. Je me repasse ses chansons en boucle. Répondre



Les plus lus ailleurs

Articles les plus envoyés