ACCUEIL 26.10.2014 Mis à jour à 08h28

Des enfants refuseraient de témoigner

Drame de Sierre

Selon plusieurs médias belges, certains enfants ayant survécu à l'accident de car de Sierre ne seraient pas prêts à témoigner devant les enquêteurs suisses, présents en Belgique depuis hier.

Mis à jour le 27.03.2012 39 Commentaires
L'accident de car survenu dans le tunnel de Sierre (photos) a fait 28 morts, dont 22 enfants.

L'accident de car survenu dans le tunnel de Sierre (photos) a fait 28 morts, dont 22 enfants.

Plusieurs médias belges rapportent mardi que les parents refusent que leurs enfants soient de nouveau entendus par les sept enquêteurs suisses arrivés en Belgique lundi.

Les parents estiment que leurs enfants ne sont pas encore prêts. Vendredi avant de quitter le Valais, le premier procureur du Valais central, Olivier Elsig, avait déclaré que les auditions des enfants ne se feraient qu’avec l’accord de leurs parents.

Les sept enquêteurs valaisans n’ont donc pas encore pu auditionner les survivants de l’accident de car qui a fait 22 morts le 13 mars à Sierre. Ils examinent pour l’heure avec leurs homologues belges et les parents des enfants blessés sous quelles conditions ces interrogatoires auront lieu.

«Les entretiens avec les enfants sont prévus tous les jours de la semaine. Dans l’intérêt de la vie privée des parents et des enfants, aucun autre détail ne sera donné pour l’instant concernant le moment précis et le lieu» où se dérouleront ces auditions, a ajouté mardi le parquet de Louvain. Les auditions seront menées par les policiers belges, avec l’appui de leurs collègues suisses.

Le groupe suisse est composé de six policiers et du premier procureur du Valais central, présent en Belgique depuis dimanche soir. (ats/Newsnet)

Créé: 27.03.2012, 18h20

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

39 Commentaires

C. Forget

27.03.2012, 21:02 Heures
Signaler un abus 5 Recommandation 0

Laissez-les à leur convalescence et attendez qu'ils veuillent parler d'eux-même quand le besoin s'en fera sentir. Suisses rapides pour une fois ... Répondre


julien goesto

27.03.2012, 19:10 Heures
Signaler un abus 4 Recommandation 0

Ils vont leurs demander de répéter 50 fois la même chose. Ensuite c'est les psy qui vont s'y mettre. Répondre