ACCUEIL 18.12.2014 Mis à jour à 11h23

L'assurance chômage réalise un excédent en 2011

Emploi

Grâce au recul du chômage de l'année passée par rapport aux années précédentes, le fonds de compensation a pu rembourser la Confédération.

Mis à jour le 10.07.2012
En moyenne, l'année 2011 a compté 122'892 chômeurs, contre 151'986 un an auparavant.

En moyenne, l'année 2011 a compté 122'892 chômeurs, contre 151'986 un an auparavant.
Image: Keystone

Articles en relation

Partager & Commenter

La situation s’est nettement améliorée l’an dernier pour l’assurance chômage. Le fonds de compensation a pu boucler l’exercice comptable sur un excédent de recettes de 1,628 milliard de francs, contre un déficit de 1,705 milliard en 2010. En 2011, le nombre de chômeurs s’est élevé, en moyenne annuelle, à 122’892, contre 151’986 un an auparavant. Le taux de chômage a baissé de 3,9 à 3,1%. Grâce à ce recul, le fonds de compensation a pu rembourser des emprunts auprès de la Confédération pour un montant de 1,4 milliard, faisant passer la dette à 6 milliards, selon les chiffres publiés par le Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO) sur son site.

La nouvelle loi en cause

Le budget 2012 prévoit aussi un remboursement «modéré» grâce à la révision de la loi sur l’assurance chômage, entrée en vigueur le 1er avril 2011. En tablant un taux de chômage d’environ 3,4%, le SECO planifie un excédent de 450 millions de francs, a indiqué mardi à l’ats le Secrétariat d’Etat, confirmant une information du «Tages Anzeiger».

Les dernières estimations évoquaient un montant annuel de 348 millions affecté à l’amortissement de la dette. Ces dernières se basaient sur un scénario de base à 125’000 chômeurs (ils étaient 114’868 en juin 2012) débouchant sur un déficit annuel de 920 millions.

Toute une série de tours de vis introduits par la révision de la loi devaient déboucher sur des économies de 622 millions. S’y ajoutaient des recettes supplémentaires de l’ordre de 646 millions. dont notamment 460 millions liés à la hausse du taux de cotisation de 2 à 2,2% et 160 millions tirés de l’introduction provisoire d’une cotisation de solidarité de 1% sur les tranches de salaires entre 126’000 et 315’000 francs.

Plus de rentrée d'argent

En 2011, l’assurance chômage a pu encaisser 6,145 milliards de francs de cotisation, contre 5,196 milliards un an plus tôt. La contribution des pouvoirs publics a quant à elle doublé, passant de 520 millions à 1,063 milliard.

Cette hausse est notamment due aux 500 millions versés par la Confédération dans le cadre des mesures pour lutter contre le franc fort. Pour le reste, la participation financière fédérale s’est élevée à 422 millions (390 millions en 2010) et celle des cantons à 141 millions (130 millions).

Rayon dépenses, les indemnités versées aux personnes au chômage ont baissé de 5,439 milliards à 4,158 milliards. L’indemnité en cas de réduction de l’horaire de travail n’a couté «que» 96 millions (539 millions en 2010). Les mesures liées au marché du travail affichent un total de 575 millions (644 millions). (ats/Newsnet)

Créé: 10.07.2012, 19h10

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Aucun commentaire pour le moment